L’ARS invite les acteurs de la santé d’Île-de-France à proposer leurs idées innovantes pour améliorer le service aux usagers à l’aide d’outils numériques

Communiqué de presse

L’Agence Régionale de Santé Île-de-France lance un deuxième appel à innovateurs pour faire émerger des solutions simples pour améliorer le service rendu aux usagers et dépasser des obstacles du quotidien en s’appuyant sur les outils numériques.

L’Agence régionale de santé Île-de-France s’engage dans une démarche collaborative pour améliorer le système de santé et médico-social en s’appuyant sur l’intelligence collective et les outils numériques. Elle adresse à ses collaborateurs et à tous ses partenaires un appel à innovateurs pour faire émerger des solutions innovantes susceptibles d’améliorer le système de santé et médico-social à l’aide des outils numériques. Les projets sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement personnalisé, à travers le dispositif Startups d’Etat, pour permettre leur développement.

Après un premier appel à innovateurs en 2019 qui a permis d’accompagner trois projets actuellement en déploiement au niveau régional et/ou national, l’Agence a décidé de renouveler cette initiative en 2022 afin d’encourager, de soutenir et de diffuser l’émergence de solutions numériques innovantes provenant des acteurs de terrain. Cette démarche atypique cherche à soutenir et ancrer l’innovation dans nos pratiques quotidiennes au bénéfice de l’usager et du patient.

Des idées simples pour améliorer le quotidien

L’appel à innovateurs repose sur le fait que, parmi toutes les personnes qui composent le système de santé et médico-social en Île-de-France, beaucoup ont en tête des idées et des solutions nées de leurs pratiques quotidiennes qui ne demandent qu’à être accompagnées pour voir le jour et être déployées plus largement. L’ambition de cette démarche est de permettre de concrétiser et de développer des idées simples imaginées par des acteurs de terrain pour améliorer le service rendu aux usagers et surmonter des obstacles du quotidien.

Les innovateurs ont jusqu’au 7 septembre 2022 pour soumettre leur projet. Les candidats présélectionnés présenteront ensuite leurs projets auprès d’un jury présidé par Sophie Martinon, Directrice Générale Adjointe de l’ARS Île-de-France, le 29 septembre.

L’appel à innovateurs s’adresse très largement à tous les acteurs franciliens du système de santé : les collaborateurs de l’Agence, les collaborateurs des établissements de santé et médico-sociaux, les acteurs du champ ambulatoire, les professionnels de la prévention et de la promotion de la santé.

Accompagner la concrétisation des idées sélectionnées

Les lauréats sélectionnés par le jury seront accompagnés par les équipes de beta.gouv.fr dans le cadre du programme Startups d’Etat pour mener à bien le développement de leurs solutions. Ils seront dégagés de leurs tâches habituelles pour une période pouvant s’étendre à 12 mois et conserveront les mêmes modalités de rémunération.

Comment candidater ?

Les candidatures se font via la plateforme démarches-simplifiées.fr. Les innovateurs doivent présenter leur projet de manière synthétique en exposant l’obstacle ou le problème à résoudre et la solution numérique proposée. Les projets seront sélectionnés selon des critères liés à l’ampleur du problème de politique publique visé, la faisabilité, l’efficience, les motivations du porteur de projet, etc.

>>>> CANDIDATER <<<<

https://www.iledefrance.ars.sante.fr/appel-innovateurs-lars-ile-de-france-invite-les-acteurs-de-la-sante-dile-de-france-proposer-leurs

Le programme Startups d’Etat

Inspirée du mode de fonctionnement des start-ups, beta.gouv.fr, structure rattachée aux services du Premier ministre, propose un appui opérationnel pour faire émerger des solutions innovantes au sein des administrations en appliquant le programme Startups d’Etat.

La méthode Startups d’Etat repose sur le principe d’intrapreunariat pour faire émerger parmi les agents des administrations des équipes autonomes, libérées de leurs taches habituelles, dédiées au développement d’une solution à un problème de politique publique dans une perspective d’amélioration de la réponse aux besoins des usagers.

A travers ce programme, beta.gouv.fr entend sortir des écueils des méthodes traditionnelles de développement, jugées trop longues, au risque d’aboutir après plusieurs années de travail et d’investissement à des résultats qui ne correspondent plus aux besoins des utilisateurs. Le programme Start-ups d’Etat s’inscrit ainsi dans des méthodes plus agiles, basées sur l’expérimentation.

La méthode Startups d’Etat a pour objectifs - ambitieux - d’améliorer simultanément le service public rendu aux usagers, le quotidien des agents qui le produisent et l’utilisation de l’argent public.

Depuis 2013, plus de 200 Startups d’Etat ont été créées parmi lesquelles les 3 projets soutenus lors du premier appel à innovateur lancé par l’ARS Ile-de-France :

MANO :  Les maraudes et les lieux fixes souffrent d’une sous-efficience de l'organisation du travail et d’une perte d’information dans le suivi des personnes à la rue. L’outil propose d’équiper les maraudes d’un agenda des tâches pour organiser le travail, d’un dossier des usagers partagé pour un meilleur suivi et des statistiques d’activité fiables.

OZ Ensemble :  La consommation d’alcool présente une problématique très rependue avec peu de prise en charge. Les usagers ne se sentent pas dépendants et font face à de longs délais de prise en charge le cas contraire. L’outil propose une prise de conscience en auto évaluant son risque et en initiant par soi-même un premier entretien, un télésuivi ou une orientation médicale.

Mon Suivi Psy : La maladie psychiatrique est extrêmement courante mais difficilement prise en charge. Le patient a du mal à décrire l’évolution de son état et à avoir un langage commun avec le thérapeute. L’outil propose un suivi des symptômes, d’éléments positifs, des prises de traitements ainsi que des exercices de psychothérapie et un journal personnel.

Aller plus loin