La santé avance en Île-de-France

Les Dispositifs d’Appui à la Coordination (DAC)

Article
Le DAC est une solution concrète soutenue par l'ARS pour fluidifier les parcours de santé complexes et organiser les prises en charge dans les territoires.
Corps de texte

Dans un contexte de vieillissement de la population, les professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux, en particulier les médecins traitants, font face à des situations de plus en plus complexes, souvent liées à des personnes vivant à domicile et cumulant diverses difficultés (polypathologies, difficultés sociales, isolement…).

Face à ces situations et conformément à la loi d’organisation et de transformation du système de santé qui les a institués, l’ARS Île-de-France soutient la mise en place de dispositifs d’appui qui apportent des réponses concrètes aux professionnels de santé et favorisent le maintien à domicile des patients.

La création des DAC est issue de la convergence de dispositifs existant, en regroupant les expertises des

  • Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’Aides et de soins dans le champ de l’autonomie (MAIA),
  • Plateformes Territoriales d’Appui (PTA),
  • Réseaux de santé territoriaux d’Île-de-France.

Les Centres Locaux d’Informations et de Coordination (CLIC) peuvent participer la convergence sur délibération du Conseil Départemental. Les DAC permettront ainsi d’apporter des réponses davantage coordonnées entre secteurs, quelles que soient la pathologie du patient et la complexité de son parcours de santé.

Composé d’une équipe pluri-professionnelle (médecins, infirmiers, travailleurs sociaux…), le DAC assure plusieurs missions :

  • évaluation globale des besoins de la personne,
  • coordination et organisation de la prise en charge,
  • consolidation du retour à domicile après hospitalisation,
  • mise en place d’aides techniques, de services à domicile, d’accompagnement d’un aidant vers des solutions de répit etc.

Rôle de l’ARS

L’ARS assure le pilotage et le suivi du déploiement des DAC et de leur montée en charge / diversification :

  • Mise en place d’un comité de pilotage régional du déploiement
  • Co-construction et mise en œuvre du plan d’accompagnement et de formation des DAC avec le comité

Elle veille à l’adéquation des moyens des DAC en fonction de l’évolution de leur activité et de leur efficience, en tenant compte des besoins et ressources de chaque territoire.

Elle soutient la formation à destination des équipes.

Les Délégations Départementales de l'ARS assurent le suivi en continu du dispositif par des points de suivi opérationnels réguliers ARS-DAC (tous les deux mois) et l’analyse des remontées trimestrielles des DAC.

Rôle des Conseils départementaux

Si un dispositif du Conseil départemental (CLIC, …) intègre un DAC, le DAC dispose alors de deux autorités en charge de l’autorisation, du financement, de la tutelle et des orientations stratégiques : l’ARS et le Conseil Départemental co-pilotent le dispositif.

Cartographie : les territoires de coordination en Île-de-France

Cartographie : les territoires de coordination en Île-de-France

Aller plus loin

Mots clés