La santé avance en Île-de-France

La permanence des soins ambulatoires (PDSA)

Article
Visuel
Visuel PDSA
La nuit, le week-end, les jours fériés : en cas de problème de santé imprévu, appeler le 15 avant de vous déplacer.
Corps de texte

Le centre 15

Le 15 est en effet le numéro à composer pour l’urgence vitale, mais pas seulement. La nuit, le week-end, les jours fériés, la régulation médicale assurée en Île-de-France par les Centres 15 permet une réponse médicale graduée et adaptée à l’état de santé du patient : conseils, consultation dans un lieu fixe de garde, visite à domicile, recours à l’aide médicale urgente…

En savoir plus

Le site medecinsdegarde.org explique le fonctionnement du Centre 15 et permet d’accéder aux numéros de téléphone des associations de médecins de garde dans chaque département.

La permanence des soins ambulatoire (PDSA) ?

L'organisation de la PDSA repose sur une régulation médicale des appels assurée par des médecins libéraux volontaires.

Cette régulation permet d'orienter chaque appelant vers la juste prestation médicale que son état requiert et, si nécessaire, de solliciter un médecin de garde dit "effecteur". La déclinaison régionale des modalités d'organisation de la PDSA sont définies dans le cadre d'un cahier des charges régional arrêté par l'Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France.

Professionnels de santé franciliens

En savoir plus et participer à la PDSA

Dans le cadre de la permanence des soins ambulatoires, l’Agence Régionale de Santé entend renforcer le dispositif en favorisant l’émergence de nouveaux projets et en consolidant le fonctionnement des projets existants dans le cadre du dispositif.

Dans ces conditions, tout acteur souhaitant proposer un nouveau projet ou l’évolution d’un projet existant est tenu de respecter une procédure prédéfinie dans un 

et décrite ci-dessous :

  • Un nouveau projet s’entend comme un dispositif en cours de création ou un dispositif déjà existant mais non reconnu dans le cahier des charges de la PDSA.
  • En ce qui concerne l’évolution de dispositifs existants, il s’agit de structures déjà inscrites dans le cahier des charges régional et souhaitant faire évoluer leur organisation. Par ailleurs, une structure intégrée dans le dispositif PDSA mais n’ayant jamais présenté de dossier selon ces modèles, est amenée à compléter un dossier «Nouveau projet».
  • Chaque projet devra être conforme aux préconisations et respecter les principes généraux du cahier des charges régional de la permanence des soins ambulatoires, consultable sur la page "Cahier des charges régionaux".
  • Les porteurs de projets peuvent se rapprocher des délégations départementales de l'ARS pour le retrait, le dépôt et des informations complémentaires.

En 2018, la date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 juin 2018.

Aller plus loin