La santé avance en Île-de-France

Rapport sur l’expérimentation francilienne sur la prise en charge en SSR de patients porteurs de BHRe

Etude et rapport
Autonomie et médico-social
Date de publication
L’ARS IDF a mis en place depuis mai 2018, avec l’aide du centre d'appui pour la prévention des infections associées aux soins d’IDF (CPias IDF) une expérimentation visant à soutenir financièrement les établissements SSR ayant reçu des patients porteurs de BHRe au cours de l’année.
Corps de texte

Cette expérimentation a été mise en place pour faciliter à ces patients l’accès aux soins de réadaptation dont ils avaient besoin, éviter des pertes de chance, et plus globalement pour fluidifier les parcours.

Cette initiative, unique sur le territoire national, a conduit à réserver une enveloppe de 500 000 Euros pour le soutien de ces établissements.

Le document joint résume les résultats de cette expérience dont ont pu bénéficier plus de 30 établissements SSR franciliens. L’expérimentation se poursuit en 2019.

Nous espérons que cette initiative permettra de sensibiliser les professionnels à cette question, et de les aider à lutter contre les inégalités d’accès aux soins dans notre région.

A savoir ...

Depuis quelques années, le nombre de patients porteurs de Bactéries Hautement Résistantes émergentes (BHRe) est en augmentation régulière, sur tout le territoire national, mais plus particulièrement en Île de France. Les patients porteurs ne sont pas malades mais ils peuvent transmettre le germe à d’autres patients avec lesquels ils sont en contact au cours de leur hospitalisation, ce qui peut potentiellement engendrer des infections très graves, ces germes, étant résistants à tous les antibiotiques.

La présence de patients porteurs de BHRe pose des difficultés organisationnelles pour les services dans lesquels ils sont hospitalisés (nécessité d’une chambre individuelle, de dépistage des sujets hospitalisés dans la même unité, d’une organisation des soins spécifique…) et induit des surcoûts non négligeables. De ce fait, les services de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) sont souvent réticents à les prendre en charge, ce qui entraîne des situations de blocage, des prolongations indues d’hospitalisation en médecine, chirurgie ou réanimation, et des pertes de chance pour ces patients.

Aller plus loin

Mots clés

SSR