Ségur Investissements : près de 200 M€ d’aides dans les EHPAD sur 2021-2024

Communiqué de presse

L’ARS Île-de-France et la Préfecture d’Île-de-France, préfecture de Paris ont organisé ce 13 mai un Comité régional pour l’Investissement en Santé (CRIS). Ce CRIS a notamment porté sur la trajectoire commune d’investissement Etat-Conseils départementaux sur 2022-2024. Il s’agit de mobiliser une enveloppe totale de 158 millions d’euros, dont 100 millions d’euros de la part de l’Etat.

Avec les montants déjà annoncés pour 2021, cela représente près de 200 millions d’euros d’aides à l’investissement dans les EHPAD sur 2021-2024, dont près de 130 millions de la part l’Etat. Concrètement, ce sont plus de 200 projets qui sont concernés par ces investissements en Île-de-France : 85 établissements sanitaires, plus de 100 EHPAD entre 2021 et 2024 mais aussi les établissements qui bénéficieront des prochains plans d’aide à l’investissement (PAI). C’est la première fois qu’une trajectoire commune pluriannuelle est ainsi définie.

En parallèle de ces annonces, les priorités régionales d’investissement ont été réaffirmées : humanisation des structures (suppression des chambres doubles subies), transformation de l’offre et inscription dans une démarche de développement durable. 85 projets sont présélectionnés pour ce plan d’investissement et feront l’objet de trois vagues d’investissements en 2022, 2023 et 2024, en fonction de leur maturité.

Les autres points abordés au cours de ce CRIS :

  • Un point d’avancement sur les investissements du quotidien pour 2022 (établissements sanitaires et établissements et services médico-sociaux), sur la méthodologie de ventilation, et les thématiques prioritaires ;
  • Un point d’étape sur les projets d’investissement prioritaires des établissements sanitaires, avec un premier échange sur les objectifs qui sont demandés aux établissements en termes de projet d’attractivité, de développement durable et de mise à niveau numérique ;
  • Des précisions sur la mise en œuvre de l’initiative « Logement » de l’ARS Île-de-France, qui mobilise 50 millions d’euros sur le cofinancement d’initiatives des établissements (sanitaires et médico-sociaux) pour favoriser le logement de leurs soignants (prioritairement personnels infirmiers, voire internes ou médecins étrangers pour des besoins temporaires) à Paris et en petite couronne à titre principal.

Deux programmes pour accompagner les différents acteurs sur le volet du numérique dans le cadre du Ségur de la Santé : ESMS numérique et SUN-ES

  • Le programme ESMS numérique où l’ARS Île-de-France accompagne les acteurs du social et du médico-social pour intégrer le numérique dans leurs pratiques. L’objectif est notamment de financer l’achat d’un logiciel permettant la gestion dématérialisée du dossier usager (DUI) et de le rendre interopérable avec les outils socles tels que le Dossier Médical Partagé (DMP) ou la Messagerie de Santé Sécurisée (MSSanté). A ce jour, 11,5 millions d’euros ont été alloués au titre des deux premiers appels à projets au bénéfice de 495 établissements en Île-de-France. L’appel à projets 2022 est en cours depuis le 17 mars et se terminera le 30 septembre.
  • Le programme SUN-ES permet d’accompagner les établissements sanitaires dans l’atteinte de cibles d’usage du DMP et de la MSSanté. 12,5 millions d’euros ont été alloués en Île-de-France aux 166 établissements retenus dans le cadre du premier appel à projets de 2021. Les 178 candidatures reçues lors du deuxième AAP (clôturé fin avril 2022) sont en cours d’instruction.

 

Aller plus loin

Contact

Alizée Feauveaux - alizee.feauveaux@ars.sante.fr

Eléonore Duveau - eleonore.duveau@ars.sante.fr

Préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris : 01 82 52 40 25 / pref-presse@paris.gouv.fr