Octobre rose 2023 : focus sur quatre dispositifs d’accompagnement soutenus par l’ARS Île-de-France

Actualité

Depuis près de 30 ans, le mois d’octobre est dédié à l’information, à la prévention et à la lutte contre les cancers du sein. Ce cancer est le plus fréquent et reste le plus mortel chez les femmes en France. En Île-de-France, on compte chaque année 9 500 nouveaux cas, dont 3 500 attribués à une cause évitable, et près de 1 800 décès.

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers féminins : près d'une femme sur huit sera confrontée au cours de sa vie à un cancer du sein. Ce cancer étant multifactoriel, il faut distinguer plusieurs facteurs de risques qui influencent son développement :

  • L’âge : près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans.
  • Les antécédents médicaux personnels et familiaux.
  • Les modes de vie : consommation d’alcool et de tabac, le surpoids et l'obésité ou encore le manque d’activité physique peuvent favoriser l’apparition d’un cancer du sein.

L’Agence régionale de santé Île-de-France agit dans la lutte contre le cancer du sein et soutient de nombreux programmes ou associations qui visent à prévenir, dépister et offrir aux patientes une prise en charge globale et de qualité.

Focus sur quatre dispositifs d’accompagnements de patientes atteintes ou en rémissions du cancer du sein : les Maisons sport-santé, le parcours après cancer des soins de supports, les dispositifs d'appui à la coordination (DAC) et les programmes d’Education Thérapeutique du Patient (ETP).

 

Accompagnement à l’activité physique : les Maisons Sport-Santé 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’inactivité physique est la cause de 9 % des cas de cancer du sein. Créées en 2019, les Maisons Sport-Santé répondent à un objectif national de santé publique pour lutter contre les effets de la sédentarité.

Elles ont pour objectifs d’offrir un accès à une activité physique et sportive au quotidien à tous les moments de la vie, y compris pour les patientes en rémission de cancer. Elles permettent aux usagers de bénéficier notamment d’un accompagnement pour :

  • mieux s’informer sur les bienfaits de la pratique régulière d’une activité physique et  sportive ;
  • mieux connaître les offres d’activités physiques et sportives de proximité adaptées à leurs besoins ;
  • évaluer leurs capacités physiques et leurs élaborer un programme sport-santé personnalisé en lien avec des professionnels qualifiés.
Plus d'information sur les Maisons Sport-Santé

Accompagnement pour un meilleur rétablissement : Parcours après cancer

Le parcours après cancer a pour objectif de limiter les séquelles liées à la maladie, de prévenir les rechutes et d’améliorer la qualité de vie des patients.

Ce parcours de soins s’adresse à l’ensemble des patients, dans l’année suivant la fin de leur traitement et bénéficiant du dispositif d’affection de longue durée (ALD) en lien avec le cancer. Il leur propose un parcours de soins global, individualisé et modulable en fonction des besoins de la personne.

Intégralement pris en charge par l’Assurance maladie et désormais prescriptible par tous les cancérologues, médecins traitants ou pédiatres, le parcours proposé peut comprendre :

  • un bilan fonctionnel et motivationnel d’activité physique en vue d’un projet d’activité physique adaptée (APA) ;
  • un bilan diététique et/ou un bilan psychologique avec des consultations de suivi.
Plus d'information sur le Parcours après cancer

Accompagnement des professionnels et des patients pour les parcours de soins complexes : les dispositifs d’appui à la coordination (DAC)

Les dispositifs d'appui à la coordination (DAC) sont des dispositifs qui ont pour missions d’apporter des réponses concrètes aux professionnels de santé et de favoriser le maintien à domicile des personnes sans distinction d’âge ou de pathologie.

Les missions des DAC sont variées. Elles doivent informer et orienter les patients vers des ressources adaptées, organiser le maintien à domicile, coordonner et sécuriser ce retour à domicile après l’hospitalisation, ouvrir un dossier numérique de coordination Terr-eSanté, coordonner les professionnels de santé et soutenir les proches aidants.

Plus d'information sur les Dispositifs d'appui à la coordination (DAC)

Accompagnement à l’empowerment : les programmes d’Education Thérapeutique du Patient (ETP) 

L’Education Thérapeutique du Patient (ETP) fait partie intégrante de la prise en charge. Le programme a pour objectif d'aider les patients à acquérir ou maintenir des compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. Il participe à l’amélioration de la santé des patients (biologique, clinique) et à l’amélioration de leur qualité de vie ainsi que celles de leurs proches. 

Le Programme d'Education Thérapeutique du Patient est construit en quatre étapes :

  • un diagnostic éducatif ;
  • un programme personnalisé d’éducation thérapeutique ;
  • la planification et la mise en œuvre de séances d’éducation thérapeutique collectives et / ou individuelles ;
  • une évaluation des compétences acquises et du déroulement du programme.
Plus d'information sur les programmes Education Thérapeutique du Patient (ETP)

Handicap et dépistage du cancer du sein

Les personnes en situation de handicap participent deux fois moins aux dépistages organisés des cancers. Face à ce constat, une équipe de recherche coordonnée par l’Association Nationale des Centres Régionaux d’Etudes et d'Informations (ANCREI), a publié, en avril 2022, un rapport intitulé « Prévention des cancers pour les personnes handicapées vieillissantes en structures médico-sociales et à domicile : promouvoir et accompagner le dépistage ». Elle identifie grâce à cette recherche les raisons de la faible participation aux dépistages et formule des propositions pour y remédier.

L’équipe a également créé une palette d’outils adaptés à l’adresse des professionnels de la santé et du médico-social, ainsi que des personnes en situation de handicap et leurs aidants.

 

 

Aller plus loin

Où se faire dépister en ce mois d’octobre 2023 ?

Le mois d’octobre est l’occasion de nombreuses opérations menées par différents acteurs impliqués dans le cancer du sein en région (le Centre Régional de de coordination des cancers, la Ligue contre le cancer, les centres de soins publics et privés... ).

Retour sur les actions CRCDC tout au long du mois d’Octobre 2023 :

Retrouvez les actions de la Ligue Contre le Cancer dans toute la région Île-de-France.

Sur le même sujet