La santé avance en Île-de-France

ZIKA - CHIKUNGUNYA - DENGUE : information et recommandations

Article
Visuel
Zika (ECDC 2016)
Une partie des informations s'adresse à tous les publics, y compris aux particuliers, l'autre partie concerne les professionnels de santé : Pourquoi et comment signaler ces maladies, modalités de prise en charge et recommandations...
Corps de texte

Tous publics et particuliers

Professionnels de santé

1. Pourquoi et comment signaler ces maladies ?

Le Chikungunya, la Dengue et le Zika sont des maladies à déclaration obligatoire en France, tout au long de l’année entrainant des mesures particulières pendant la période d’activité des moustiques  et selon son implantation dans les différents départements.

Dans tous les départements de métropole, un dispositif de déclaration obligatoire de tous les cas confirmés de dengue, de chikungunya et de zika est mis en place tout au long de l’année.

Le signalement déclenche une enquête épidémiologique, puis si nécessaire une enquête entomologique entrainant des actions de lutte anti-vectorielle pour prévenir une transmission locale à partir de ces cas importés.

Dans les départements de métropole où le moustique tigre est implanté (en région Ile-de-France, dans les départements du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine) et pendant sa période d’activité (du 1er mai au 30 novembre), un dispositif de surveillance renforcée de tous les cas suspects a été mis en place. Il fait suite au plan ministériel anti-dissémination de la dengue, du chikungunya et du zika en métropole. Ce dispositif prévoit le signalement rapide du cas suspect avant la confirmation biologique. Ceci permet d’intervenir plus rapidement autour du patient pour éviter la survenue de nouveaux cas.

Rappel : Il est recommandé de demander dans tous les cas la confirmation biologique des 3 diagnostics : dengue/chikungunya/zika.

Rappel : Il est recommandé de demander dans tous les cas la confirmation biologique des 3 diagnostics (dengue/chikungunya/zika)

2. Modalités de prise en charge et recommandations

3. Cas importés/ cas autochtones

Un cas importé est un cas suspect ou confirmé de chikungunya, de dengue ou de zika ayant séjourné en zone de circulation connue du virus dans les 15 jours précédant le début des symptômes.

Un cas autochtone est un cas suspect ou confirmé de chikungunya, de dengue ou de zika n’ayant pas séjourné en zone de circulation connue du virus.

N.B. : possibilité de transmission sexuelle pour le virus ZIKA.

Les zones de circulation de ces 3 virus sont relativement superposables : région intertropicale. 

Chikungunya (INVS 2015)
Chikungunya (INVS 2015)
Zika (ECDC 2016)
Zika (ECDC 2016)

 

Dengue (OMS 2014)
Dengue (OMS 2014)

Aller plus loin

Mots clés