Vaccination Covid 19 et campagne de rappel des personnes vulnérables, en Ehpad/USLD et professionnels de santé

Article
vaccination covid 19 des personnes ehpad ou vivant dans d'autres lieux collectifs

La vaccination Covid-19 des personnes résidant en hébergement collectif pour personnes âgées et les publics vulnérables a démarré fin décembre 2020 en Ile-de-France. Depuis septembre 2021, une campagne de rappels est prévue pour les personnes les plus vulnérables notamment celles résidant en EHPAD ou USLD, concernant désormais également les professionnels de santé.

Qui est concerné ?

La campagne de rappels (3ème dose) a été lancée au début du mois de septembre 2021 pour certaines populations très vulnérables définies comme prioritaires. A ce stade, elle s’adresse aux personnes disposant d’un schéma vaccinal complet et :

  • résidant au sein des établissements type EHPAD ou USLD 
  • étant âgées de plus de 65 ans 
  • ayant de très haut risque de forme grave de la Covid-19 
  • présentant des pathologies à risque de forme grave (comorbidités)
  • étant sévèrement immunodéprimées
  • ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen (monodose)
  • aux professionnels des secteurs de la santé, du médico-social, du transport sanitaire et de l'aide à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables ou pompiers

Pour l’heure, les personnes ayant contracté la Covid-19 après leur schéma vaccinal complet ne doivent pas recevoir de dose de rappel.

Quelles sont les modalités du rappel vaccinal pour les publics éligibles ?

Pour les personnes résidant en établissements collectifs (EHPAD, USLD …)

Les personnes âgées résidant en EHPAD, en USLD recevront leur dose de rappel dans leur établissement de résidence ou de séjour. Cet établissement est chargé de recueillir leur consentement et d’organiser leur vaccination. 

Pour les publics vulnérables

En revanche, les personnes éligibles vulnérables pourront recevoir le rappel vaccinal dans un centre de vaccination ouvert à proximité de chez elles (en savoir + sur la vaccination Covid-19 en centre) ou auprès d’un professionnel de ville vaccinateur (médecins, pharmaciens, infirmiers, sage-femmes etc.)

A quel moment le rappel doit-il avoir lieu ?

Pour les publics résidant en EHPAD, USLD, de plus de 65 ans, à très hauts risques ou avec comorbidités

Le rappel devra avoir lieu dans un délai de 6 mois après la fin du premier schéma vaccinal. Pour une personne ayant reçu deux doses, schéma vaccinal classique, recevra donc une troisième dose, 6 mois après sa deuxième dose.

Pour les publics sévèrement immunodéprimés

Le rappel pourra être réalisé dans un délai inférieur à 6 mois (mais supérieur à 3 mois) après la dernière dose reçue en fonction de l’avis donné par l’équipe médicale.

Pour les personnes ayant reçu le vaccin Covid-19 Janssen

Les personnes ayant reçu une monodose du vaccin Janssen recevront une deuxième dose de rappel dans un délai minimal de 4 semaines après la première injection. 

Avec quel vaccin ?

L’injection de rappel vaccinal sera faite avec un vaccin ARN messager (Pfizer ou Moderna) et ce quelque soit le vaccin reçu lors du schéma vaccinal initial.

 

Aller plus loin

Pour en savoir plus sur la vaccination

Le site du ministère des Solidarités et de la Santé, pour s’informer sur les politiques vaccinales et le Covid-19.

Le site de la Haute autorité de Santé (HAS), pour s’informer sur les recommandations vaccinales.

Le site vaccination-info-service.fr, pour s’informer sur la vaccination.

Le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pour s’informer sur l’autorisation des essais cliniques et la sécurité des vaccins.

Le site l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) pour s’informer sur la recherche médicale.

Le site Covireivac, pour devenir volontaire pour tester les vaccins Covid.

Mots clés