Vaccination contre la grippe saisonnière en Île-de-France : une campagne régionale à mener en parallèle du rappel contre la Covid-19

Actualité

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière vient de débuter en Île-de-France auprès des personnes vulnérables et des professionnels du champ sanitaire et social. L’Agence appelle les acteurs franciliens des secteurs sanitaires et sociaux à se mobiliser pour se faire vacciner en parallèle de la campagne de rappel Covid.

Une édition 2021 sous le signe de la vigilance et de la poursuite des efforts engagés l’année précédente

La campagne 2020-2021 s’inscrit dans un contexte particulier face à la réduction de la circulation de la grippe depuis deux ans. Cette situation inédite s’explique en grande partie par la crise sanitaire du Covid-19 qui a limité les flux de transmission (confinements, recours massif aux gestes barrières). Elle fait redouter néanmoins un rebond des virus saisonniers (plus tôt, plus forts) cette année face à une immunité collective plus faible qu’auparavant.

Les efforts engagés l’année passée, à la fois en matière d’application des gestes barrières mais aussi pour relever le niveau de couverture vaccinale contre la grippe, sont plus que jamais à poursuivre cette année en prévision de l’arrivée des virus saisonniers.

Un effort vaccinal contre la grippe à poursuivre pour les publics cibles comme pour les professionnels à leur contact

En Île-de-France, la saison 2020-2021 a été marquée par une évolution importante du taux de couverture vaccinale des publics cibles avec une progression de 7 points passant ainsi de 45% à 52%. L’effort reste à poursuivre pour atteindre l’objectif OMS de 75% du taux de couverture.

Les données de la dernière enquête de couverture vaccinale régionale, indiquent un taux de couverture insuffisant pour les professionnels de santé en établissement de santé (ES) ou en établissement d’accueil pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Ainsi la mobilisation de tous les professionnels de santé et personnels au contact régulier et prolongé avec des personnes à risque reste un enjeu primordial durant cette campagne, pour qu’eux même se vaccinent eux même et vaccinent, prioritairement, les personnes faisant l’objet des recommandations vaccinales.

Les professionnels des établissements de santé, des secteurs du médico-social et des acteurs du champ de l’aide à domicile sont donc invités à se faire vacciner, en parallèle du rappel en cours contre la Covid-19 pour les personnes vaccinées depuis plus de 6 mois. (En savoir plus sur la campagne de rappel Covid-19 - lien interne)

Le champ des professionnels concernés par la vaccination contre la grippe élargi

Des nouveaux professionnels sont invités cette année à la vaccination. Conformément à l’avis de la Haute Autorité de santé (HAS) du 1er avril 2021, les recommandations de vaccination contre la grippe incluent désormais les personnels des services de secours et d’incendie (SDIS), les personnels des services d’aide à domicile (SAAD). Les aides à domicile intervenant chez des particuliers employeurs étant des personnes âgées ou des personnes à risque de grippe sévère sont aussi concernées.

Ces professionnels vont être invités par l’Assurance maladie dans les prochains jours à se faire vacciner. Ils pourront recevoir le vaccin chez les professionnels de ville (pharmaciens, médecins, infirmiers ou sages-femmes) sur présentation du bon émis par l’Assurance maladie ou sur présentation d’une attestation professionnelle.

Une campagne de vaccination contre la grippe à mener en lien avec la campagne de rappel contre la Covid-19

Dans le contexte épidémiologique actuel, la co-circulation des virus de la Covid-19 et de la grippe font peser des risques forts sur les personnes les plus fragiles.

La Haute autorité de santé (HAS) confirme dans son avis du 23 septembre 2021 (lien externe) que la vaccination contre la grippe peut être menée conjointement avec le rappel contre la Covid-19. Les personnes éligibles sont donc invitées à recevoir les deux injections de manière concomitante, le même jour mais sur un bras différent. Aucun délai n’est à prévoir entre les deux injections.

 

En savoir plus sur la campagne de vaccination contre la grippe (nouvelle fenêtre - Site de l’Assurance maladie)

Aller plus loin