Signature des conventions ANRU-ARS et GPA-ARS à Pierrefitte-sur-Seine

Communiqué de presse

Aurélien Rousseau, Directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France, Nicolas Grivel, Directeur général de l’Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU) et Soraya Hamrioui, Directrice générale adjointe de Grand Paris Aménagement (GPA), se sont réunis le 30 juin à Pierrefittesur-Seine (93).

Aurélien Rousseau, Directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France, Nicolas Grivel, Directeur général de l’Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU) et Soraya Hamrioui, Directrice générale adjointe de Grand Paris Aménagement (GPA), se sont réunis le 30 juin à Pierrefittesur-Seine (93) pour marquer l’engagement commun des trois institutions dans l’intégration des enjeux de santé dans les opérations d’aménagement et de renouvellement urbain. Cet engagement se traduit par le renouvellement du protocole de collaboration initié en 2017 entre l’ANRU et l’ARS, et par la signature d’une première convention de partenariat entre GPA et l’ARS. 

Les institutions partagent le constat que l’état de santé est notamment déterminé par leur cadre de vie environnemental, socio-économique et urbain, et qu’à ce titre les opérations d’aménagement et de renouvellement urbain constituent des leviers privilégiés pour promouvoir des conditions de vie favorables à la bonne santé des populations, et notamment de celles en situation de fragilité et de vulnérabilité. A cet égard, l’épidémie de Covid-19 est venue confirmer avec encore plus d’acuité cette idée, mettant en lumière les difficultés toutes particulières auxquelles ont dû faire face les personnes résidant dans des logements sur-occupés, éloignées des services et des lieux de ressourcement, et par là les inégalités sociales et territoriales de santé qui caractérisent la région francilienne. 

Afin de consolider ces engagements, les institutions ont défini des axes de travail partagés, adossés à des principes de culture commune et de compréhension mutuelle ayant vocation à intriquer plus fortement les politiques de santé, d’aménagement du territoire, de développement et de renouvellement urbain.  

L’ANRU et l’ARS s’engagent à ce titre, dans le cadre du renouvellement de leur protocole de collaboration débuté en 2017, à intégrer plus concrètement la santé dans la mise en œuvre opérationnelle des projets de renouvellement urbain franciliens, tout en poursuivant l’exploration d’actions contribuant à l’amélioration de l’état de santé sur des thématiques prioritaires de coopération : accessibilité à l’offre de soins de proximité, développement d’équipements et de services médico-sociaux dans les champs du handicap, de la dépendance et du vieillissement, accès à une alimentation saine pour les publics en situation d’insécurité alimentaire. L’enjeu est aussi de mobiliser l’ensemble des acteurs et maîtres d’ouvrage du renouvellement urbain sur les sujets de santé et de contribuer à essaimer la coopération entre acteurs de la santé et du renouvellement urbain au-delà de l’Ile-de-France, à l’échelle nationale.  

Par ailleurs, GPA et l’ARS s’engagent à construire et partager les éléments de diagnostic sur la vulnérabilité des populations franciliennes en matière de santé, ainsi qu’à favoriser, par des actions de sensibilisation, la prise en compte globale des enjeux de santé dans les projets d’aménagement. Ces éléments de connaissance permettront de concevoir des outils de pilotage rénovés, et d’initier de nouvelles démarches – telles que les études d’impact sur la santé – pour favoriser la prise en compte des enjeux de santé dans les futures opérations d’aménagement. 

En organisant la signature des conventions sur le quartier des Fauvettes-Joncherolles-Vallès de Pierrefitte-sur-Seine, l’ARS, l’ANRU et GPA réaffirment le rôle central des collectivités territoriales dans la mise en œuvre de ces projets. La commune de Pierrefitte-sur-Seine fait partie des collectivités ayant intégré des principes d’aménagements favorables à la santé dans son projet de renouvellement urbain.  

Accompagnée par l’ARS et l’ADEME dans le cadre de leur premier appel à manifestation d’intérêt « Santé, environnement, aménagement durable », la ville a conduit en amont du projet de rénovation urbaine une première étude d’urbanisme favorable à la santé, axée sur l’amélioration de l’habitat et du cadre de vie, la requalification des espaces publics et des espaces verts, et de l’accessibilité aux services et notamment aux structures d’offre de soins. 

L’ARS, l’ANRU et GPA se félicitent de cet engagement collectif et prennent toute la mesure de ces défis majeurs, face auxquels ils restent humbles. Aussi, les trois institutions appellent de leurs vœux que d’autres partenaires puissent les rejoindre, afin de soutenir plus largement et plus fortement l’ambition de concevoir des cadres de vie plus à même de favoriser le bon état de santé de tous, et notamment des populations les plus vulnérables.

Aller plus loin

Contact

ARS Ile-de-France

Alizée Feauveaux - alizee.feauveaux@ars.sante.fr

Esther Thiry – esther.thiry@ars.sante.fr

 
ANRU  

Camille Maire – cmaire@anru.fr –  01 53 63 56 89

GPA  

Marie Gallas-Amblard – marie.gallas-amblard@grandparisaménagement.fr