La santé avance en Île-de-France

Signature de 4 nouveaux Contrats locaux de santé dans le Val-de-Marne

Communiqué de presse
Santé publique
Visuel
Signature CLS du 94 - Aurélien Rousseau DG - Vignette
Avec la signature de quatre nouveaux Contrats locaux de santé (CLS) dans le Val-de-Marne, portant à 12 le nombre de CLS dans ce département, l’ARS Île-de-France réaffirme son engagement dans la lutte contre les inégalités de santé aux côtés des communes d’Alfortville, Villejuif, Vitry-sur-Seine et Champigny.
Corps de texte

Le PRS 2018-2022 porte l’ambition d’un système de santé répondant aux besoins des populations dans une logique de territorialisation très forte, et les CLS constituent un outil privilégié pour y contribuer. Les Contrats locaux de santé (CLS) reposent sur un diagnostic local partagé permettant d’identifier les besoins de santé de la population et d’analyser les déterminants de santé d’un territoire donné (contexte socio-économique, environnement social, modes de vie et système de soins). Ils permettent à toutes les parties prenantes (services de l’Etat, collectivités locales, organismes d’Assurance maladie…) d’agir de manière transversale et concertée sur ces déterminants pour améliorer l’état de santé des populations.

Le CLS, un outil privilégié pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé

L’Agence a fait des CLS un outil privilégié de lutte contre les inégalités sociales et territoriales de santé afin de favoriser un accès égalitaire à la prévention et au système de santé et de renforcer la cohérence des parcours de vie et de santé des personnes les plus démunies à travers :  

  • la mise en place d’une approche globale mobilisant des leviers d’actions dans les champs de la prévention, de l’accès aux soins, du médico-social et des déterminants sociaux et environnementaux ;
  • une dynamique partenariale et intersectorielle associant des partenaires issus du sanitaire et d’autres politiques publiques pouvant impacter favorablement la santé (éducation, social, habitat) ;
  • l’apport de réponses graduées en fonction des besoins, avec une attention particulière pour les publics les plus fragiles ;
  • et l’impulsion de dynamiques participatives (démocratie en santé, participation des habitants).

Agissant sur le parcours de santé local, les CLS créent les conditions d’une amélioration de la réponse aux besoins notamment en matière d’accès aux soins, et peuvent également favoriser l’émergence de nouveaux outils prévus par Ma Santé 2022, telles que les Communautés professionnelles territoriales de santé.  

Signature CLS Val-de-Marne

 

CLS signés le 27 novembre : des priorités communes

Signés par l’ARS, la commune et la Préfecture de département, ces 4 nouveaux CLS vont être mis en œuvre sur des villes engagées de longue date sur les questions de santé et dont l’indice de développement humain (IDH2) est bien inférieur aux valeurs départementale (0,61) et régionale (0,65) : 0,47 pour Vitry et Champigny, 0,50 pour Alfortville et 0,51 pour Villejuif.

Ces CLS partagent des priorités communes telles que :

  • la santé mentale, s’appuyant sur un projet ou la mise en place effective de Conseils locaux de santé mentale ;
  • l’accès aux soins, avec une préoccupation forte pour le renforcement de l’offre de soins, l’accès aux droits et l’amélioration des parcours de santé notamment par une meilleure articulation des acteurs (ville/hôpital…) ;
  • la prévention, avec des thématiques communes telles que la lutte contre les conduites addictives, la nutrition, le dépistage des cancers, la vaccination, etc. ;
  • les déterminants environnementaux pour les CLS de Villejuif et de Vitry, avec une approche globale pour Vitry et une approche ciblée sur l’habitat indigne pour Villejuif.

S’y greffent également des engagements particuliers, comme la création d’une maison de la santé et du handicap à Villejuif, l’expérimentation menée à Champigny sur le quartier du Bois l’abbé autour du sport et de la nutrition ou encore son engagement pour la lutte contre les violences conjugales, un travail d’accompagnement des acteurs locaux à Vitry, ou encore la création d’une maison de santé pluriprofessionnelle universitaire à Alfortville.  

Deux autres CLS devraient être signés en 2019 dans ce département, à Villiers-sur-Marne et Villeneuve-Saint-Georges.

Aller plus loin

Liens utiles

Mots clés