La santé avance en Île-de-France

Résultats de l’appel d’offre Soutien à l’innovation dans les formations des professionnels de santé : simulation en santé

Actualité
Date de publication
Visuel
Photo Simulation au bloc opératoire
Crédit : Fotolia
Avis rendu suite à l’appel à projets 2017 au titre du Fonds d’intervention régional (FIR).
Corps de texte

Création ou renforcement de dispositifs de formation existants utilisant intégralement ou pour partie la simulation en santé au service de la formation initiale des étudiants paramédicaux et/ou des étudiants en troisième cycle des études médicales. (Avis d’appel à projets publié le 3 avril 2017).

Dix-huit projets ont été retenus suite au comité de sélection réuni le 1er juin 2017 et seront financés partiellement.

Ces projets de formation impliquent 47 structures (5 établissements de santé, 1 CESU, 7 UFR santé, 3 écoles de sage-femme, 22 instituts de formation en soins infirmiers, 1 institut de formation de manipulateurs d’électroradiologie médicale, 1 institut de formation en masso-kinésithérapie, 1 école de puéricultrices, 2 écoles d’infirmiers anesthésistes, 2 instituts de formation d’aides-soignants, 2 instituts de formation d’auxiliaires de puériculture).

Cette mobilisation témoigne de la volonté de l’ensemble des acteurs de s’engager et d’innover dans la formation.

Ecole des infirmiers de bloc opératoire de l’hôpital de la Salpétrière (AP-HP) – Centre de la formation et du développement des compétences (AP-HP) :

  • Formation prioritaire aux actes et activités de chirurgie relevant de la compétence exclusive des infirmiers de bloc opératoire

Universités Paris Descartes, Paris Diderot et Paris XIII :

  • Technique de guidage et de navigation en radiologie interventionnelle diagnostique et thérapeutique : apprentissage par la simulation

Ecoles de sage-femme de l’Hôpital Saint-Antoine (AP-HP) – Université Pierre et Marie Curie Sorbonne Universités :

  • Création de la plate-forme MIRAGE (siMulation Imagerie ultRasonore Abdominale, Gynéco-obstétrique et en urgencE)

Ilumens, département de recherche et de formation de l’Université Paris Descartes  - Faculté de médecine de l’Université Paris Descartes :

  • Projet SimuSurg : création d’une unité de formation en chirurgie et techniques opératoires mini-invasives au sein du département pédagogique d’Ilumens

UFR Santé, médecine et biologie humaine de l’Université Paris XIII – IUT de Bobigny de l’Université Paris XIII :  

  • Jeu de plateau numérique pour l’amélioration de la prise de décision en matière d’urgence et de réanimation : acquisition progressive et pluriprofessionnelle de compétences techniques et non techniques

Département de Maïeutique et Département de Médecine générale de l’UFR des sciences de la santé Simone Veil - Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines :

  • Apprentissage de l’échographie gynécologique, obstétricale et abdominale

Pôle de l’Urgence du Centre hospitalier de Versailles (Hôpital André Mignot) - UFR des sciences de la santé Simone Veil - Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines :

  • Apprentissage du raisonnement clinique et de la prise de décision en médecine d’urgence

Ecole régionale d’infirmiers anesthésistes de Poissy-Saint-Germain-en-Laye - UFR des sciences de la santé Simone Veil de l’Université Versailles-Saint-Quentin – Hôpital Foch, Foch santé Formation :

  • Situations critiques en pédiatrie, du nouveau-né à l’enfant

Coordination des instituts de formation du Centre hospitalier sud francilien (CHSF) dont institut de formation en soins infirmiers et institut de formation des manipulateurs d’électroradiologie médicale – Faculté de Médecine de l’Université Paris Sud - Laboratoire de Simulation LabForSIMS

  • Poursuite de la formation initiale interprofessionnelle par la simulation : le parcours de soin périnatal de l’éclampsie

Coordination des instituts de formation du Centre hospitalier sud francilien (CHSF) et institut de formation des aides-soignants de l’hôpital d’Arpajon - Faculté de Médecine de l’Université Paris Sud - Laboratoire de Simulation LabForSIMS - Coordination du DES d’anesthésie-réanimation de la région Ile-de-France – Centre hospitalier sud francilien (CHSF) :

  • Apprentissage de la pose des cathéters veineux centraux sous échographie avec la simulation, dans le cadre du nouveau co-DES

    Coordination des instituts de formation du Centre hospitalier sud francilien (CHSF) et institut de formation des aides-soignants de l’hôpital d’Arpajon – Centre hospitalier sud francilien (CHSF) – Département des formations en sciences infirmières de la Faculté de Médecine de l’Université Paris Sud - Laboratoire de Simulation LabForSIMS – Pôle Service d’anesthésie, réanimation, médecine légale, urgences (SARMU), SAMU 91 : 

    • La communication interprofessionnelle en situation aigue : le follower n’est pas qu’un suiveur du leader dans l’équipe de soin !

    Ecole nationale de kinésithérapie et de rééducation (ENKRE) des Hôpitaux de Saint Maurice – Faculté de Médecine de l’Université Paris Sud - Laboratoire de Simulation LabForSIMS : 

    • Apprentissage par la simulation de la kinésithérapie pédiatrique à partir de situations emblématiques traitées en cabinet libéral

    Ecole de puéricultrices et institut de formation des auxiliaires de puériculture du Lycée Rabelais: 

    • Introduction à la simulation à l’école de puériculture

    Université Sorbonne Paris Cité – Ilumens, Département universitaire d’enseignement et recherche appliqué à la simulation en santé, Université Paris Descartes : 

    • Projet FIGSpi : formation à l’infiltration articulaire et périarticulaire, à la gynécologie pratique et à la spirométrie pour les internes en Médecine générale, par la simulation 

    Instituts de formation en soins infirmiers Emile Roux et Henri Mondor (AP-HP), Séraphine de Senlis (Centre hospitalier les Murets), du Grand hôpital de l’est francilien (Meaux – Coulommiers – Serris), Montereau-Fault-Yonne, Fontainebleau, Provins et Melun - Université Paris Est Créteil (UPEC) – Hôpitaux universitaires Henri Mondor (AP-HP) :

    • Développement d’une plateforme experte d’enseignement des soins critiques par la simulation : le projet « Simcrit »

    Instituts de formation paramédicale et sociale de la fondation Croix Saint-Simon - Centre hospitalier intercommunal André Grégoire à Montreuil : 

    • Apprentissage pluridisciplinaire de prise en charge des situations critiques et d’urgence par la simulation médicale et paramédicale pour la formation initiale des médecins et infirmiers, et la formation continue

    Université Paris Diderot, site Ilumens Diderot - Université Paris Descartes, Coordinateur du DES de Gynécologie Obstétrique – Cercle d’étude des gynécologues obstétriciens de la région Ile-de-France (CEGORIF) : 

    • Apprentissage par la simulation in situ de l’examen clinique dans les services de Gynécologie et d’Obstétrique d’Île-de-France agréés par l’Agence régionale de santé pour accueillir la phase socle du DES de Gynécologie-Obstétrique

    Département universitaire des sciences infirmières, UFR de l’Université Paris Diderot – Site Ilumens Diderot : 

    • Optimisation, individuelle et pluriprofessionnelle, de la prise en soins, quotidienne et en urgence, des patients grâce à la réalité virtuelle : apport de l’échographie

     

    Les crédits alloués permettent de poursuivre le développement de plateformes de simulation existantes et d’en créer de nouvelles dans des secteurs de la formation et pour des publics qui y avait peu accès jusque-là, tels que les élèves puéricultrices, auxiliaires de puériculture et aides-soignants ;

    Ils visent également à poursuivre le développement de l’apprentissage par la simulation pour :

    • intégrer des techniques d’électroradiologie, en particulier l’échographie, dans la prise en charge des personnes soignées ;
    • se préparer à la gestion de situations critiques et d’urgence et aux prises en charge dans le domaine de la périnatalité ;
    • se former autrement aux techniques de soins, tels que la kinésithérapie pédiatrique en secteur libéral ou les actes exclusifs des infirmiers de bloc opératoire ;
    • s’initier à l’interprofessionnalité dans la gestion des situations de soins.

    Au-delà de renforcer la communauté pédagogique maîtrisant les outils de simulation et les équipements disponibles en Ile-de-France, ces projets contribuent en effet à développer une culture de l’interprofessionnalité dès la formation initiale, sensibilisant ainsi les futurs professionnels de santé aux pratiques collaboratives au service de la qualité et de la sécurité des soins.

    Aller plus loin