Recrutement des représentants des usagers et des personnes malades au sein de la CCI Île-de-France

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Démocratie en santé
Statut
En cours d'attribution
Accroche
La Commission de Conciliation et d’Indemnisation (CCI) des accidents médicaux, avec le concours de l’ARS Île-de-France et France Assos Santé Île-de-France lancent un appel à candidatures pour recruter les représentants des usagers et des personnes malades au sein de la CCI Ile-de-France.
Corps de texte

Vous êtes représentant d’usagers et des personnes malades du système de santé ?

Au sein de cette commission pluridisciplinaire composée de professionnels du système de santé et du monde des assurances (article R 1142-5 CSP) vous pouvez apporter votre regard d’usager du système de santé et votre expérience de représentant d’usagers et des personnes malades du système de santé.

Comment faire pour être désigné(e) ?

Il faut être bénévole d’une association agréée d’usagers du système de santé. Les associations doivent avoir fait l’objet soit d’un agrément régional, soit d’un agrément délivré au niveau national, avec une représentation régionale.

Les demandes émanent de l’association et doivent être accompagnées d’une lettre de motivation du candidat et d’une lettre du Président de l’association validant la candidature.

Les membres de la CCI en poste doivent renouveler leur candidature.

Les conditions :

Les candidatures doivent être adressées à la CCI le 24 novembre au plus tard, à l’adresse suivante : idf@commissions-crci.fr

Les postes à pourvoir sont au nombre de 9 avec 3 titulaires et 6 suppléants. Les candidats doivent indiquer s’ils veulent être titulaire ou suppléant, mais la CCI assure in fine la répartition entre titulaires et suppléants.

Les demandes seront examinées conjointement par la CCI, l’ARS IDF et France Assos Santé Délégation Ile-De-France.

Télécharger la fiche explicative sur les CCI

Focus

Qu’est-ce que la CCI?

Elle a deux missions principales :

  • Faciliter l’indemnisation des victimes d’accidents médicaux graves : aléas thérapeutiques, infections nosocomiales et affections iatrogènes
  • Servir d’intermédiaire entre les patients et les professionnels de santé dans le cadre de conciliations et de médiations afin de favoriser la résolution des conflits.

Aller plus loin