La santé avance en Île-de-France

Recherche en soins primaires

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Offre de soins
Statut
En cours d'attribution
Accroche
L’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France, en partenariat avec le GIRCI (groupement interrégional pour la recherche clinique et l’innovation) d’Île-de-France, lance un appel à projets de recherche en soins primaires.
Corps de texte

L’ARS Île-de-France soutient le développement de la recherche en soins primaires pour faire progresser les connaissances, les pratiques et les organisations. L’objectif de cet AAP est d’encourager les professionnels et les équipes de soins primaires à construire des projets pour permettre l’émergence de l’innovation fondée sur les preuves au profit des soins de proximité.

L’AAP s’adresse à tous les investigateurs régionaux exerçant en cabinet médical, maison de santé pluriprofessionnelle (MSP), centre de santé (CDS), établissement de santé, quel qu’en soit le mode d’exercice (salarié ou libéral), unité de recherche, CPTS, institut de recherche, société savante, etc.

Comment déposer un projet ?

Les professionnels et équipes de soins primaires ont jusqu’au 12 avril 2020 pour déposer un dossier. Le montant maximum par projet est de 200 000 € et les fonds devront être dépensés sur une période de 36 mois. Le montant maximal total alloué à cet AAP est de 500 000 €.

Cet AAP favorisera notamment l’approche pluridisciplinaire et l’implication de plusieurs unités de recherche.

L'ensemble des thématiques ou problématiques de santé que les porteurs souhaiteraient soumettre à candidature sont éligibles et bienvenues. Toutefois, les projets portant sur les thématiques suivantes sont particulièrement attendus :

  1. Prise en charge des maladies chroniques (obésité, hypertension artérielle, ALD, etc.) dans des structures de 1er recours : pertinence des prises en charge pluridisciplinaire (médecine, activité physique adaptée, diététique, accompagnement psycho-social), éducation thérapeutique, etc.
  2. Effets de l'intégration des professionnels de santé en soins primaires en CPTS (ex. étude avant/après qualitative et quantitative sur la prise en charge des patients des territoires, etc.)
  3. Pertinence des prescriptions (réduction de la durée de traitements par antibiotiques, antidépresseurs, etc.).

Ces trois thématiques sont donc considérées prioritaires.

Déposer un projet sur le site du GIRCI

Aller plus loin

Mots clés