La santé avance en Île-de-France

Qualité de l’eau potable : aidez-nous à mieux vous informer

Actualité
Santé publique
Date de publication
Visuel
Verre d'eau rempli au robinet
Crédit : fotolia
L’ARS Ile-de-France expérimente une nouvelle présentation des info-factures. Ce document s’enrichit d’un indicateur de qualité global et d’indicateurs de qualité synthétique par paramètre.
Corps de texte

Une information plus compréhensible

Offrir une information plus claire et plus synthétique de la qualité de l’eau potable sans perdre en précision, c’est le défi à relever pour l’ARS et ses partenaires. Ce test s’inscrit dans le travail engagé pour respecter l’engagement n°12D – « Améliorer l’information délivrée à la population en matière d’eau potable » de la 4ème conférence environnementale de 2016.

Qu’est-ce qu’une info-facture ?

L'ARS établit, pour chaque unité de distribution, une fiche de synthèse annuelle sur la qualité de l'eau du robinet. Cette synthèse est jointe par l'exploitant à une facture d'eau adressée à ses abonnés. L’info-facture présente les caractéristiques de l'eau distribuée : origine, résultat du contrôle sanitaire...

Accéder aux info-factures

Comparer

Ancien modèle | Nouveau modèle (avec l'indicateur global de qualité)

Comprendre l’indicateur global de qualité

Pour l’indicateur global de qualité (IGQ), cela passe par l’adoption de 4 classes représentées par 4 lettres associées à un code couleur :

A

Eau de bonne qualité

Tous les résultats ont toujours été conformes aux limites de qualité ; l’eau peut être consommée par l’ensemble de la population.

B

Eau qui peut être consommée sans risque pour la santé*
* L’Eau a été non conforme aux limites de qualité  de manière limitée

Eau de qualité satisfaisante ; des non conformités de l’eau aux limites de qualité réglementaires ont été constatées, mais du fait de leur faible niveau ou leur durée très limitée dans le temps (moins de 30 jours), l’eau peut être consommée sans risque pour la santé, compte tenu des connaissances scientifiques actuelles ; le distributeur et/ou la collectivité ont été informées et ont éventuellement pris les mesures nécessaires pour un retour à la normale.

C

Eau de qualité insuffisante qui a pu ou qui fait l’objet de recommandations d’usage

Eau de qualité insuffisante ; des dépassements des limites de qualité réglementaires de l’eau ont été constatées ; compte tenu des niveaux constatés ou de la durée de ces dépassements (plus de 30 jours), il peut être recommandé à une partie de la population de ne pas consommer l’eau, compte tenu des connaissances scientifiques actuelles ; le distributeur et/ou la collectivité ont été informées et il leur a été demandé de prendre les mesures nécessaires pour un retour à la normale le plus rapide possible et d’informer la population.

D

Eau de mauvaise qualité qui a pu faire ou qui fait l’objet de restrictions d’usage

Eau de mauvaise qualité ; des dépassements des limites de qualité réglementaires de l’eau ont été constatées ; compte tenu des niveaux constatés ou de la durée de ces dépassements (plus de 30 jours), il peut être recommandé à tout ou partie de la population de ne pas consommer l’eau, compte tenu des connaissances scientifiques actuelles ; le distributeur et/ou la collectivité ont été informées et il leur a été demandé d’informer la population  et de mettre en place des mesures correctives pour un retour à la normale le plus rapide possible.

Combien de paramètres sont pris en compte dans la définition de l’indicateur global de qualité ?

Ces 4 indicateurs sont déclinés selon le même principe pour chacun des 31 paramètres pour lesquels des limites de qualité sont fixés par la réglementation.

La qualité de l’eau pour les paramètres principaux sont ceux pour lesquels la demande d’information est la plus fréquente : bactériologie, nitrates, fluor, pesticides, dureté de l’eau pour le réglage des appareils électroménagers. Le document affiche également les paramètres pour lesquels ont été constatés des anomalies.

Comment passe-t-on d’un niveau  d’indicateur à l’autre pour les paramètres ?

L’indicateur de qualité « paramétrique » est défini en fonction du niveau de concentration moyenne annuelle. Ce niveau est calculé en prenant en compte tous les résultats d’analyse sur la période pour l’eau représentative de l’eau distribuée (en tenant compte de la complexité du réseau, des traitements éventuellement mis en œuvre avant distribution, des périodes de fonctionnement….) en comparant cette moyenne aux limites de qualité réglementaire. Sont également pris en compte, dans l’interprétation, les niveaux et les durées des dépassements de ces limites de qualité.

Ce calcul intègre ainsi les recommandations de l’OMS et les avis de l’ANSES.

Quelle est la valeur de l’indicateur global ?

L’indicateur global de qualité prend donc en compte les 31 paramètres comme indiqués ci-dessus. Sa valeur est celle du paramètre dont l’indicateur est le plus défavorable.

La conclusion sanitaire

Elle explicite l’indicateur global, mais peut également apporter des informations complémentaires sur le respect de la réglementation pour les installations qui alimentent le réseau (ex. : établissement des périmètres de protection des ouvrages de captages) ou sur les mesures prises par la collectivité et/ou son exploitant pour assurer la qualité de l’eau distribuée.

Aller plus loin

Liens utiles