La santé avance en Île-de-France

Prévention de l’obésité infantile : «mission retrouve ton cap» en Seine-St-Denis (93)

Actualité
Santé publique
Date de publication
Visuel
logo retrouve ton cap
La Seine-Saint-Denis (93) fait partie des 4 départements français choisis pour expérimenter « Mission : retrouve ton cap », un dispositif de prévention de l'obésité chez les enfants de 3 à 8 ans.
Corps de texte

L’expérimentation propose aux enfants de 3 à 8 ans à risque de surpoids/obésité une prise en charge précoce et pluridisciplinaire (diététique, psychologique et d'activité physique), adaptée à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Cette prise en charge est prescrite par le médecin qui suit l’enfant : médecin généraliste, pédiatre, ou médecin de PMI. Elle est mise en œuvre par des professionnels de santé et psychologues appartenant à des structures sélectionnées spécifiquement pour cette expérimentation.

L’Assurance maladie finance la prise en charge à 100%, avec dispense d’avance de frais par la famille.

Qui peut en bénéficier ?

Les enfants de 3 à 8 ans révolus, à risque d’obésité c’est-à-dire :

  • en surpoids (IMC ≥ au 97e percentile des courbes de corpulence françaises)
  • et/ou présentant des signes d’alerte sur leur courbe de corpulence :
    • un rebond d’adiposité précoce (avant 6 ans),
    • un changement rapide de couloir vers le haut.

L’acteur central : le médecin qui suit l’enfant

Le médecin qui suit l’enfant est à l’initiative de l’orientation dans le dispositif et il coordonne toute la prise en charge :

  • il repère l’enfant à risque d’obésité, grâce au calcul de l’IMC et à son report sur les courbes de corpulence,
  • il explique et propose cette prise en charge pluridisciplinaire à l’enfant à et sa famille,
  • il prescrit une prise en charge pluridisciplinaire adaptée aux besoins et à la situation de l’enfant et de sa famille,
  • il oriente l’enfant et sa famille vers une des structures habilitées pour l’expérimentation afin de mettre en œuvre la prise en charge,
  • il assure le suivi de l’enfant et de sa famille, coordonne la prise en charge et si besoin, la renouvelle, à l’aide des comptes rendus qui lui sont adressés par les professionnels assurant la mise en œuvre de sa prescription.

Cette expérimentation est pilotée par la Caisse nationale de l’assurance maladie et le Ministère des solidarités et de la santé. Elle est conduite localement par la Caisse d’assurance maladie et la délégation départementale de l'ARS en Seine-Saint-Denis.

Quels outils disponibles ?

Pour les médecins

Pour les patients

Aller plus loin