Plan de ressources humaines en santé : aides aux étudiants paramédicaux avec les Contrats d’Allocations d’Etudes (CAE)

Actualité
Date de publication
Visuel
Infirmière aux côtés d'un patient dans une chambre
Crédit : Phovoir

Suite à l’appel lancé en septembre 2020 auprès des établissements franciliens, afin qu’ils puissent proposer des CAE à leurs étudiants paramédicaux, l’ARS Île-de-France revient sur ce dispositif de subventions et d’aide à l’insertion professionnelle.

Corps de texte

Pour rappel, ce dispositif est destiné à renforcer l’attractivité et la fidélisation des professionnels non médicaux les plus en tension. L’ARS Île-de-France met ainsi en œuvre un dispositif d’allocation d’étude en contrepartie d’un engagement de servir et ainsi fidéliser auprès des établissements sanitaires et médico-sociaux (EHPAD) des jeunes diplômés.

Le dispositif des Contrats d’Allocations d’Etudes consiste à verser une aide de 9 000 € aux étudiants paramédicaux en dernière année contre un engagement de servir de 18 mois dans un établissement de santé ou un EHPAD à l’issue de leur diplomation.

Ce dispositif concerne les professions suivantes :

  • Aide-soignant
  • Infirmier
  • Infirmier anesthésiste
  • Infirmier de bloc opératoire
  • Masseur-kinésithérapeute
  • Manipulateur en électroradiologie médicale (MERM)
  • Orthophoniste

Les moyens mobilisés, à savoir une enveloppe de 4 M€ compte tenu de redéploiements de crédits FIR au sein de l’enveloppe du pôle RHS, permettent de financer 445 CAE, contre 220 CAE prévu initialement.

L’ensemble des crédits se rapportant à près de 120 structures a déjà été engagé et à la date du 4 décembre  122 CAE ont été conclus, les derniers sont en cours.

 

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens Utiles