La santé avance en Île-de-France

Mise en œuvre de formation de prévention au suicide en Île de France

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Accroche
Appel à prestataires - Demande de proposition et devis.
L’ARS souhaite sélectionner des prestataires de formation qui assurent la mise en œuvre des deux premiers niveaux de formation, intervention de crise suicidaire et évaluation de la crise suicidaire, par l’organisation, au total, de 4 séances régionales de formation en 2019 pour 15 stagiaires chacune.
Corps de texte
  1. CONTEXTE DE LA DEMANDE

La prévention du suicide est une priorité en matière de santé publique en France.  En effet, parmi les enjeux, on peut citer :

  • 8948 décès par suicide enregistrés en 2015 en France Métropolitaine (soit 25 par  jour contre 9 pour les accidents de la route).
  • Un taux de mortalité par suicide en France dépassant de 17% la moyenne européenne.
  • 200 000 passages aux urgences pour tentative de suicide par an.

Pour travailler sur cette priorité, le Ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place depuis 2016 une groupe de travail national, piloté par la Direction Générale de la Santé, DGS, visant à décliner opérationnellement  la recommandation principale du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) d’inscrire la prévention du suicide dans une stratégie globale de santé mentale.

Ces travaux ont abouti à l’action n°6 de la « Feuille de route de la santé mentale et de la psychiatrie » avec la mise à disposition des agences régionales de santé, qui devront les déployer, d’un ensemble d’actions intégrées de prévention du suicide.

L’une de ces actions est la formation des professionnels de première ligne au repérage du risque suicidaire, à leur prise en charge et à l’intervention de crise.

  1. NATURE – CHAMP DE LA PRESTATION ATTENDUE

Les formations des professionnels de première ligne au repérage du risque suicidaire, à leur prise en charge et à l’intervention de crise, doivent permettre un maillage infra régional de personnes ressources et favoriser des dynamiques infra territoriales et des passerelles entre le repérage et le soin.

La DGS a décidé de faire évoluer les référentiels en confiant au Groupement de Prévention du Suicide (GEPS) une démarche de réingénierie des anciennes formations « Terra-Séguin ».  Dans ce cadre, les contenus de la formation ont été différenciés, en fonction des missions et compétences des stagiaires, selon 3 niveaux :          

  • Formation intervention de crise suicidaire : pour des cliniciens (professionnels de santé, psychologues) assurant habituellement un rôle d’intervention de crise
  • Formation évaluation de la crise suicidaire : pour des cliniciens (professionnels de santé, psychologues) assurant habituellement un rôle d’évaluation de la crise suicidaire
  • Formation sentinelle : ne s’adresse pas à des cliniciens mais à des personnes ressources repérées  comme ayant des dispositions spontanées au souci de l’autre et reconnues comme telles.

Ces formations seront déployées selon une stratégie en cascade à partir des formations que deux binômes de formateurs, appartenant à un réseau de formateurs nationaux, assureront auprès d’un réseau de formateurs régionaux qui, à leur tour, assureront la formation des professionnels de première ligne.

De ces quatre séances, les deux premières concernent la formation des formateurs régionaux au niveau d’intervention de crise suicidaire.  Elles seront assurées par les formateurs nationaux (deux formateurs pour chaque séance) pour une durée de quatre jours chacune.  Les dates retenues sont : 

•           Première séance : 25-28 mars 2019

•           Deuxième séance : 20-23 mai 2019

Les deux séances restantes sont à programmer lors du deuxième semestre 2019.

  1. CONTENU ET FORME DE LA REPONSE ATTENDUE

La réponse prendra la forme d’un avant-projet avec la description de l'ensemble des opérations nécessaires pour la mise en œuvre des quatre séances de formation mentionnées, accompagné d'une estimation du coût de ces opérations.  Sont à prendre en compte les éléments suivants :

  • Chacune des quatre séances est animée par deux formateurs appartenant aux formateurs nationaux du GEPS pour l’Ile de France.  L’engagement de l’agence auprès du GEPS est de défrayer ces formateurs par le biais d’un forfait de 400 € TTC par jour
  • Les contenus de la formation sont en exclusivité ceux validés par le GEPS et la DGS selon les modalités d’utilisation définies par la charte des formateurs nationaux
  • Les frais des stagiaires éloignés du lieu de formation (nuitées, repas) pourront  être pris en charge pour un maximum de 5 stagiaires par séance

Les références du candidat concernant des interventions similaires devront faire partie de l’avant-projet présenté.

Le candidat fournira les pièces administratives suivantes :

  • statut de la structure,
  • états financier,
  • attestation d’assurance,
  • références bancaires et RIB.
  1. TRANSMISSION DES OFFRES ET CHOIX DE L’INTERVENANT

Les offres seront transmises sous une forme dématérialisée par courriel :
ARS-IDF-SECR-DPSRI@ars.sante.fr

pour le 21 février 2019, dernier délai.

Il est demandé aux candidats d’envoyer une déclaration de manifestation d’intérêt à l’ARS (adresse mail indiquée ci-dessus) au plus tard le 14 février 2019.

Le choix de l’intervenant se fera dans un cadre interne à l’ARS après dépouillement des offres et analyse de recevabilité et de conformité administrative, se prononcera dans un délai maximal de 1 semaine.

L’ensemble des structures ayant participé à l’appel à prestataires seront informés des résultats de celui-ci.

Correspondant de la personne publique contractante

Dr Pilar ARCELLA-GIRAUX 
Responsable du département contractualisations territoriales et santé urbaine, ARS Île de France
tél : 01.44.02.06.34
Courriel : pilar.arcella-giraux@ars.sante.fr

  1. FINANCEMENT DE LA PRESTATION

La prestation est financée pour un montant maximal de 25 000 euros HT par l’ARS IDF sur le Fonds d’Intervention Régional (FIR). Ce montant maximal revêt un caractère global et forfaitaire, il inclut le paiement des formateurs et les frais annexes, dont les frais des stagiaires éloignés du lieu de formation (nuitées, repas) qui pourront être pris en charge pour un maximum de 5 stagiaires par séance.

Organisation de la collaboration

Un contrat de marché public (inférieur à 25 000 € HT, sans procédure formalisée) sera établi entre l’intervenant et l’ARS précisant le contenu, la durée, les dates, le coût et les modalités de réalisation de l’intervention.

Aller plus loin

Mots clés