La santé avance en Île-de-France

Lutte contre les violences faites aux femmes : l’ARS Île-de-France s’engage

Communiqué de presse
Santé publique
Visuel
Communiqué de presse - visuel générique
Un premier plan régional de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes, déclinaison du 5ème plan interministériel de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes (2017-2019), a été adopté le 15 décembre dernier.
Corps de texte

Les conséquences des violences sur la santé des femmes qui en sont victimes sont majeures et diverses : traumatologie, affections et troubles gynécologiques et obstétricaux, risques accrus d’accouchement prématuré et de fausse couche, troubles psychiques, conduites addictives, risques plus élevés de suicide ou encore décès prématurés.

Face à ce constat particulièrement préoccupant et pour répondre à un véritable enjeu de santé publique, l’Agence régionale de santé Île-de-France a défini quatre axes de travail prioritaires sur 2018-2020.

Trois axes concernent des publics particulièrement vulnérables :

  • les femmes en situation de handicap,
  • les femmes enceintes
  • les femmes en situation de prostitution.

Le quatrième axe porte sur le dispositif des services d’accueil et d’urgences.

Avec ses partenaires et en lien fort avec la Direction régionale des droits des femmes et à l’égalité, l’Agence entend poursuivre les objectifs suivants :

Autour du handicap

  • mener une enquête sur les violences faites aux femmes handicapées en établissements médico-sociaux (ESMS) en Île-de-France
  • intégrer un volet violences faites aux femmes dans l’expérimentation de l’intervention de sages-femmes en ESMS (lancée au premier trimestre 2018), avec des actions à visée d’information, de formation, de prévention et de soins pour les femmes en situation de handicap
  • intégrer à la charte sur la vie sexuelle et affective un volet sur la lutte contre les violences faites aux femmes et la déployer dans tous les services et établissements médico-sociaux d’Île-de-France

Autour de la grossesse

  • former les professionnels de santé
  • élaborer des protocoles de repérage et d’orientation de proximité
  • promouvoir des permanences d’accueil dans ou à proximité des maternités pour informer et orienter les femmes victimes de violences

Autour de l’exclusion et de la prostitution

  • sensibiliser les acteurs de santé sur la violence prostitutionnelle
  • mieux organiser le réseau de prise en charge pour améliorer l’accueil des patientes victimes de violences
  • rendre plus lisible auprès des acteurs de santé et des femmes accueillies le dispositif d’écoute et d’accompagnement pour celles qui sont victimes de violences

Autour du dispositif des urgences

  • quantifier et suivre les actes de violence faits aux femmes entraînant une consultation dans un service d’urgence francilien
  • améliorer le dépistage et la prise en charge des patientes victimes de violences