La santé avance en Île-de-France

Les rapports d'orientation budgétaire 2019 (ROB)

Etude et rapport
Autonomie et médico-social
Date de publication
Visuel
Signature d'un document
Crédits : Fotolia
Les rapports d'orientation budgétaire 2019 de l'ARS Île-de-France, adressés à tous les établissements et services, présentent les orientations régionales en faveur des Etablissements et Services financés par l'Assurance Maladie pour la prise en charge des enfants et adultes en situation de handicap et des personnes âgées.
Corps de texte

La région Île-de-France est une région très riche mais marquée par d’importantes inégalités territoriales et sociales. Son produit intérieur brut (PIB) représente environ 31% de la richesse nationale et le revenu disponible par habitant en 2015 est le plus élevé de l'ensemble des régions de France métropolitaine.

Cependant, les inégalités socio-économiques sont particulièrement importantes. En 2015, le taux de pauvreté y est de 15,9 % avec de fortes disparités territoriales : 29 % en Seine-Saint-Denis contre 9,7% dans les Yvelines.

Bien que 9 400 places aient été créées dans le secteur personnes âgées et 4 000, dans le secteur personnes handicapées, sur la durée du premier Projet régional de santé (PRS), la région reste sous-équipée (de l’ordre de 20% en deçà de la moyenne nationale). La réduction des inégalités d’accès à l’offre doit donc être poursuivie en tenant compte des disparités de taux d’équipement entre départements et entre modalités d’accompagnement.

En conséquence, le ROB doit contribuer chaque année à optimiser l’allocation des ressources pour répondre aux enjeux identifiés dans le PRS 2. Cette démarche est inscrite dans le troisième programme de mise en œuvre, prévu par le Schéma régional de santé (SRS) et dans le 11ème objectif de l’axe 2 du SRS.

Les grands enjeux 2019 sur le secteur des personnes âgées sont les suivants :

  • Contexte de la stratégie grand âge et autonomie à venir ;
  • Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur des projets innovants à l’automne 2019 ;
  • Poursuite de la mise en œuvre du Plan Solidarité Grand Age (PSGA), du 3ème plan Alzheimer, du plan maladies neurodégénératives (PMND) ;
  • Poursuite de la signature des CPOM (Contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens) (EHPAD et SSIAD) ;
  • Mise en œuvre de la réforme tarifaire des EHPAD avec des mesures visant à compenser l’effet négatif de la convergence sur les tarifs soins et dépendance ;
  • Lancement du 2ème appel à candidature (AAC) investissement en juin 2019 (dans le cadre du plan triennal mis en œuvre par l’ARS sur la période 2018-2020 doté de 60 M€).

L’année 2019 dans le champ du handicap est marquée par :

  • La mise en œuvre de la Stratégie nationale autisme dans le champ des troubles du neuro-développement (TND) ;
  • La mise en œuvre des solutions retenues dans le cadre de l’Appel à manifestation d’intérêt régional lancé en 2018 ;
  • La poursuite de la signature des Contrats d’objectifs et de moyens (68 CPOM programmés en 2019) ;
  • Le déploiement de nouveaux appels à manifestation d’intérêt sur 3 thématiques ciblées : l’inclusion des enfants et des adultes, le parcours des personnes en situation de handicap, l’accès aux soins des personnes en situation de handicap ;
  • La poursuite de la mise en œuvre des plans nationaux de création de places (plan pluriannuel