Le rôle de l’ARS Ile-de-France dans la lutte contre la Covid-19

Article

Découvrez le rôle et les missions menées par l’ARS Île-de-France dans la gestion de la crise de la Covid-19.

Les agences régionales de santé sont les relais de l’Etat dans les territoires, en charge de gérer la crise sanitaire du Covid-19 avec le ministère de la santé et les préfets. L’ARS Île-de-France a activé depuis le 13 mars son plan de continuité d’activité (PCA) afin de se concentrer prioritairement sur les missions directement liées à la gestion de la crise sanitaire.

La mission de l’ARS dans la gestion de la crise est triple :

  • aider au repérage des patients contaminés
  • accompagner les hôpitaux dans leur gestion de l’afflux des malades en réorganisant l’offre de soins
  • contribuer à la mise en place du dispositif de dépistage et de vaccination et à son contrôle

L’ARS Île-de-France est également l’interlocuteur privilégié des institutions et des mairies afin d’appliquer les modalités d’adaptation de la réponse au virus en fonction de la situation locale.  

Organiser l’offre de soin pour faire face à l’épidémie

En lien avec les acteurs franciliens de la santé, l’ARS Île-de-France organise l’offre de soins sur l’ensemble du territoire francilien afin de répondre au mieux à la demande grandissante de prise en charge face à l’épidémie de Covid-19 :

  • gérer la capacité d’accueil dans les services de réanimation, en lien permanent avec les groupements hospitaliers ;
  • classer les hôpitaux pour assurer la prise en charge des patients Covid-19, tout en continuant à traiter les patients "standards" ;
  • déprogrammer toutes les activités non-urgentes afin de libérer des des places et du personnel.

Organiser la prise en charge des personnes âgées et personnes en situation de handicap

L’ARS Île-de-France est en charge de l’ensemble des établissements de santé et médico-sociaux accueillant, de jour et/ou de nuit, les personnes en situation de handicap (adultes et enfants) et les personnes âgées. Elle se mobilise pour prévenir, protéger et préparer la prise en charge de ces populations à travers deux actions principales : 

  • organiser la mise en œuvre de mesures de protection très strictes de confinement dans les établissements prenant en charge des personnes âgées (EHPAD en particulier)
  • maintenir l’accompagnement médico-social nécessaire à la préservation de l’état de santé global des personnes en situation de handicap, par un principe de précaution visant au maintien au domicile et d’une continuité de l’accompagnement (IME et ESAT en particulier)

Agir en direction des personnes en grande précarité

En lien avec la Préfecture de Région, l’ARS Île-de-France met en place différentes réponses permettant de faire face à l’épidémie de Covid-19 chez les personnes les plus précaires (sans abri, hébergées, etc.) et visant à :

  • renforcer la capacité des centres d’hébergement collectif à réduire l’épidémie ;
  • mettre en place des équipes médicalisées mobiles qui pourront intervenir dans les centres d’hébergement, les accueils de jours regroupés et les lieux d’hébergement ouverts en urgence, en lien avec les différents partenaires de l’Agence dans les territoires ;
  • créer des centres d’accueil pour personnes hébergées ou sans abri et porteuses du Covid-19 afin de réduire le risque de contamination et de leur offrir une surveillance infirmière, en lien avec la Préfecture de région ;
  • renforcer les maraudes en direction des personnes en campement, bidonvilles et à la rue, et renforcer les maraudes existantes qui le souhaitent d’infirmiers / médecins volontaires ;
  • renforcer la réponse dans les LHSS, LAM, ACT ;
  • adapter la réponse du système ambulatoire en faveur des personnes en difficultés spécifiques ;
  • mobiliser les professionnels de santé en faveur des dispositifs Covid-19 Précarité 

>> En savoir + sur le dispositif Covid STOP Ensemble

Organiser la stratégie de dépistage et recherche de cas-contacts

  • Élaborer un schéma départemental d’offre de dépistage : recenser les capacités de test (laboratoires privés, publics, hospitaliers, etc.), identifier les structures et professionnels de santé qui pourraient mettre en place une offre de prélèvement spécifique au Covid-19 pour augmenter les capacités de prélèvements (ex : laboratoires de biologie médicale, professionnels soignants formés à pratiquer les prélèvements sous la responsabilité d'un laboratoire de biologie médicale, infirmiers diplômés d’Etat, équipes mobiles d’hygiène)
  • Organiser la bonne coordination générale du dispositif de « contact-tracing » : s’assurer que le dispositif permet un signalement sans délai à l’ARS des cas complexes et « clusters » (niveau 3), anticiper la gestion des situations complexes, déployer des moyens d’investigation sur le terrain et organiser des campagnes de test ciblées si la situation le nécessite (avec l’appui du Préfet et des collectivités territoriales).
  • Venir en complément des actions des Préfectures pour assurer le suivi de la prise en charge sanitaire des personnes malades et des sujets contacts : organiser un suivi téléphonique actif et régulier des malades et des personnes contacts isolés à domicile, en complément du suivi sanitaire du médecin traitant, organiser l’accompagnement et le suivi requis dans les lieux dédiés aux personnes malades lorsqu’ils sont isolés en dehors de leur domicile

Dans le cadre du traçage des contacts autour d’une personne positive à la Covid19, l’ARS est chargée de la mise en œuvre du niveau 3 de ce dispositif. Cela signifie que l’ARS est responsable de ce dispositif dès :

A) La confirmation d’un cas au sein d’une collectivité :

  • établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD),
  • établissements médico-sociaux accueillant des personnes en situation de handicap,
  • établissements de santé,
  • établissements pénitentiaires,
  • structures d’accueil du jeune enfant (micro-crèches, crèches, MAM),
  • établissements scolaires, y compris établissements d’enseignement supérieur,
  • centres de loisirs sans hébergement,
  • structures de l’aide sociale à l’enfance (centres départementaux de l’enfance, foyers de l’enfance, MECS),
  • établissements sociaux d’hébergement et d’insertion (CHU, CHRS, FTM, CADA),
  • structures de soins résidentiels des personnes sans domicile fixe (LHSS et LAM)
  • structures d’hébergement collectif touristique (campings, hôtels, colonie de vacances)

B) La présence d’un cluster (3 cas confirmés en 7 jours appartenant à la même communauté ou ayant participé à un même rassemblement de personnes, ex : entreprises).

C) La présence de plus de 11 contacts à risque au sein d’un même lieu (et si le cas ne peut pas lui-même identifier les contacts).

>> Trouver un lieu de dépistage en Île-de-France

>> Organiser des opérations de dépistage « Médiateurs de lutte anti-Covid »

>> En savoir + sur la politique de traitement des données collectées

Organiser le déploiement de la campagne de vaccination sur le territoire francilien

Dans chaque département, l’ARS pilote une cellule opérationnelle de vaccination avec la préfecture du département, en lien avec des représentants des collectivités territoriales (conseils départementaux notamment), l’ensemble des représentants des professionnels de santé et l’Assurance Maladie pour :

  • mobiliser, recenser et coordonner les contributions et les renforts nécessaires en personnels et sur le plan logistique ; suivre les indicateurs détaillés de déploiement de la vaccination et identifier les points de blocages ou de vigilance.

>> En savoir + sur la campagne de vaccination anti-Covid 19 en Île-de-France

Notes préfectorales 

Note du 10 septembre 2020 à l'attention du Préfet du Val d'Oise sur l'évolution de la situation épidémique et des propositions de mesures de prévention contre la propagation du Covid-19 (pdf, 314.53 Ko)
Note du 10 septembre 2020 à l'attention du Préfet du Val-de-Marne sur l'évolution de la situation épidémique et des propositions de mesures de prévention contre la propagation du Covid-19 (pdf, 320.77 Ko)
Note du 10 septembre 2020 à l'attention du Préfet des Hauts-de-Seine sur l'évolution de la situation épidémique et des propositions de mesures de prévention contre la propagation du Covid-19 (pdf, 350.88 Ko)
Note du 10 septembre 2020 à l'attention du Préfet de police de Paris, préfet de zone sur l'évolution de la situation épidémique et des propositions de mesures de prévention contre la propagation du Covid-19 (pdf, 317.11 Ko)
Note du 4 août 2020 à l’attention du préfet de police de Paris, préfet de zone, sur l’évolution de la situation épidémiologique et des propositions de mesures de prévention contre la propagation du Covid-19 en Ile-de-France (pdf, 51.56 Ko)

Arrêtés préfectoraux

Arrêté préfectoral 2020-00806 portant mesure de police applicable à Paris et sur les 3 aéroports de Paris en vue de ralentir le Covid-19 (pdf, 3.52 Mo)
 

Avis sanitaires de l'ARS Ile-de-France

Avis du 09 octobre 2020 sur les mesures de réduction des risques sanitaires dans les restaurants dans le contexte de pandémie de Covid-19 (pdf, 1.25 Mo)

Paris (75)

Avis sanitaire du 16 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l’épidémie de Covid- 19 à Paris (75) (pdf, 520.81 Ko)
Avis de l’ARS IdF concernant l’utilisation de l’eau non potable à Paris pour les usages d’arrosage des espaces verts et de nettoyage de la voirie (pdf, 220.25 Ko)
Avis du 5/10/2020 sur l'évolution de la situation en IDF et à Paris, sur les mesures envisagées par le Préfet de Police de Paris contre la propagation du Covid-19 (pdf, 2.11 Mo)

Seine-et-Marne (77)

Avis sanitaire du 17 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l’épidémie de Covid- 19 en Seine-et-Marne (77) (pdf, 521.27 Ko)
Avis du 09 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l'épidémie de Covid-19 en Seine et Marne (pdf, 982.91 Ko)

Yvelines (78)

Avis sanitaire du 16 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l’épidémie de Covid- 19 dans les Yvelines (78) (pdf, 520.35 Ko)

Essonne (91)

Avis sanitaire du 17 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l’épidémie de Covid- 19 en Essonne (91) (pdf, 521.33 Ko)
Avis du 09 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l'épidémie de Covid-19 en Essonne (pdf, 1.57 Mo)

Hauts-de-Seine (92)

Avis sanitaire du 17 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l’épidémie de Covid- 19 dans les Hauts-de-Seine (92) (pdf, 520.35 Ko)
Avis du 5/10/2020 sur l'évolution de la situation épidémique dans les Hauts-de-Seine contre la propagation du Covid-19 (pdf, 2.13 Mo)
Avis du 25 septembre 2020 sur l'évolution de la situation épidémique dans les Hauts-de-Seine contre la propagation du Covid-19 (pdf, 819.19 Ko)

Seine-St-Denis (93)

Avis sanitaire du 16 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l’épidémie de Covid- 19 en Seine-Saint-Denis (93) (pdf, 520.39 Ko)
Avis du 5/10/2020 sur l'évolution de la situation épidémique dans la Seine-St-Denis contre la propagation du Covid-19 (pdf, 2.11 Mo)
Avis du 25 septembre 2020 sur l'évolution de la situation épidémique en Seine-St-Denis contre la propagation du Covid-19 (pdf, 819.48 Ko)

Val-de-Marne (94)

Avis sanitaire du 16 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l’épidémie de Covid- 19 dans le Val-de-Marne (94) (pdf, 520.33 Ko)
Avis du 5/10/2020 sur l'évolution de la situation épidémique dans le Val-de-Marne contre la propagation du Covid-19 (pdf, 2.12 Mo)
Avis du 25 septembre 2020 sur l'évolution de la situation épidémique dans le Val-de-Marne contre la propagation du Covid-19 (pdf, 847.33 Ko)

Val-d'Oise (95)

Avis sanitaire du 16 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l’épidémie de Covid- 19 dans le Val d'Oise (95) (pdf, 520.03 Ko)
Avis du 08 octobre 2020 sur des mesures visant à enrayer la progression de l'épidémie de Covid-19 dans le Val d'Oise (pdf, 1.31 Mo)

 

 

Aller plus loin

Mots clés