L'ARS Île-de-France soutient les professionnels de santé dans la lutte contre les violences faites aux femmes

Actualité
Date de publication
Visuel

La lutte contre les violences faites aux femmes est une priorité pour l’ARS d’Île-de-France et pour tous les acteurs du système de santé.

Corps de texte

Chaque année, 213 000 femmes de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint. En 2019, 146 femmes sont décédées suite à des violences dans le couple, selon les services de police et les unités de gendarmerie. Ces violences ont des conséquences sur la santé physique et morale des femmes qui y font face : l’OMS estime que les femmes victimes de violence perdent 1 à 4 années de vie en bonne santé.

La question de la prise en charge sanitaire et sociale des femmes est au cœur des débats, et son importance a été soulignée par la période de confinement, durant laquelle plusieurs indicateurs permettent d’estimer que les violences au sein du couple ont augmenté (forte augmentation du nombre d’appels au 3919 et de signalement via les plateformes gouvernementale et associatives notamment). Les associations rapportent une forte augmentation des violences psychologiques par rapport aux violences physiques sur cette période.

L’ARS d’Île-de-France finance de nombreux acteurs associatifs et dispositifs hospitaliers spécialisés dans la lutte contre ces violences, notamment à travers la Mission d’intérêt général (MIG) « Dispositifs dédiés à la prise en charges des femmes victimes de violences », dont la création a été fortement soutenue par l’ARS et qui est actuellement en cours de déploiement à l’échelle nationale par le ministère des Solidarités et de la Santé.

A l’occasion de ce 25 novembre 2020, journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l’ARS d’Île-de-France souligne le rôle essentiel des professionnels de santé dans le repérage et la prise en charge de ces violences, et réaffirme son engagement à leurs côtés.

Pour les soutenir, l’ARS a publié en novembre 2020 des recommandations pratiques qui leur sont destinées. Ces recommandations les guident pour repérer, accueillir et suivre une patiente victime de violences. Elles s’appuient notamment sur les ressources de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Ce document contient les liens vers les ressources et les interlocuteurs spécialisés en Île-de-France sur ces sujets. La situation des enfants, victimes ou co-victimes de ces violences lorsqu’elles se déroulent dans leur cellule familiale, est également abordée. Pour une appréhension rapide, les conseils sur les différents aspects opérationnels de la prise en charge des femmes victimes de violence sont présentés de manière synthétique.