La santé avance en Île-de-France

L’ARS Île-de-France, lauréate de l’appel à projets du Health data hub

Communiqué de presse
Santé publique
Visuel
Communiqué de presse - visuel générique
L’ARS Île-de-France et ses partenaires ont élaboré un projet de traitement des données de santé pour améliorer la prise en charge de l’infarctus du myocarde aigu. Cette démarche a été sélectionnée pour être accompagnée par le Health data hub, dans le cadre de son premier appel à projets.
Corps de texte

Initié par la réforme du système de santé Ma santé 2022, le Health data hub a lancé un premier appel à projets en janvier dernier dans le cadre duquel le projet de l’ARS Île-de-France, lié au parcours infarctus en Île-de-France, a été sélectionné. Celui-ci a retenu l’attention du jury pour son caractère innovant dans l’exploitation des données de santé, mais aussi parce qu’il traite d’une problématique de santé publique qui figure parmi les premières causes de mortalité et reflète d’importantes inégalités dans l’accès aux soins.

L’ARS Île-de-France travaille déjà au traitement des données de l’infarctus du myocarde (IDM) aigu à travers le registre francilien e-MUST qui recense des données cliniques précises sur la survenue de plus de 2 500 IDM aigus par an (heure de début de la douleur thoracique, heure de reperfusion coronaire, profil du patient, tabagisme…). L’analyse de ces données permet une amélioration de la prise en charge en urgence, la réduction des complications en aval et un meilleur ciblage des actions de préventions en amont.

Pour poursuivre ces travaux, l’ARS Île-de-France a répondu au premier appel à projets du Health data hub avec pour ambition de traiter – en complément du registre e-MUST – les données du Système national des données de santé (SNDS). Il s’agit concrètement d’élargir la base de données disponibles avec des informations sur l’amont et l’aval de l’infarctus (consommation de soins, causes médicales de décès, date du décès…). Ce traitement croisé permettra ainsi d’appréhender l’ensemble du parcours infarctus du myocarde aigu, avec des données avant et après la survenue de l’infarctus (SNDS), en plus de celles liées à la prise en charge (e-MUST).

Analyser ces données dans leur globalité permettra d’en tirer des enseignements pour mieux anticiper et mieux prendre en charge les infarctus du myocarde aigus, à travers une meilleure évaluation de la qualité et de la pertinence de la prise en charge et une meilleure adaptation de l’offre aux besoins tout au long du parcours des patients.

Ce projet s’inscrit dans un travail collaboratif qui associe l’ARS, l’ensemble des SAMU/SMUR franciliens et le GCS Sesan. Le Health data hub accompagnera sa mise en place notamment sur les volets juridique et technique, notamment avec le soutien de data scientists.

Aller plus loin