L’ARS Île-de-France et l’association «La résidence sociale» signent leur 1er CPOM pour 2018-2022

Actualité
Autonomie et médico-social
Date de publication
Archivé
Visuel
Signature du CPOM "La résidence sociale"
Ce CPOM représente 419 places d’enfants et adultes en situation de handicap. Le volume financier approche les 10 millions, soit 8,28 millions pour l’agence et 1,15 millions pour le conseil départemental 92. Des objectifs d’activité et de mise en œuvre d’une réponse accompagnée pour tous figurent dans tous les CPOM dans lesquels l’agence s’engage.
Corps de texte

JP HORREARD, délégué départemental de la Seine-St-Denis, Elodie CLAIR, DGA responsable du pôle solidarités, représentant le conseil départemental des Hauts-de-Seine et Christine MAME, présidente de l’association, en présence de Monique REVELLI, déléguée départementale des Hauts-de-Seine ont signé mardi 12 décembre un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM).

L’association La Résidence Sociale, de taille moyenne, gère actuellement 8 établissements répartis sur 3 départements :

  • en Seine-Saint-Denis (93), deux ESAT, un IME et un IMPRO
  • dans les Hauts-de-Seine (92), un EMP, un ESAT, un foyer d’hébergement et un centre d’accueil de jour
  • dans le Maine-et-Loire (49), un IME, un SESSAD et un Foyer logement.
Signature du CPOM "La résidence sociale" (92)

 

CPOM "La résidence sociale" (92)

 

Les changements sur le secteur personnes handicapées se feront progressivement sur une période de cinq ans. La négociation de l’ensemble des CPOM aura lieu entre 2017 et 2021.

Pour la délégation départementale du 93, il reste 65 CPOM à signer d’ici 2021, représentant 150 établissements et services (dont les 2/3 seront négociés à l’échelon départemental ou interdépartemental).

Aller plus loin

Mots clés