La santé avance en Île-de-France

Lancement de la mission bien être et santé des jeunes

Communiqué de presse
Santé publique
Archivé
Visuel
CP santé des jeunes
Christophe Devys, Directeur général de l’Agence régionale de santé Île-de-France et Daniel Filatre, Recteur de l’Académie de Versailles, ont lancé jeudi 6 octobre la Mission bien être et santé des jeunes en Île-de-France, en présence de Farida Adlani, Vice-Présidente du Conseil Régional.
Corps de texte

La question du mal-être adolescent est un sujet complexe dans lequel interviennent des mécanismes qui interagissent entre eux : évolution personnelle, dynamique familiale, difficultés scolaires, sociales… La mobilisation de l’ensemble des acteurs concernés dans le cadre d’une action partagée est donc essentielle.

La Mission vise à permettre à chaque jeune de préserver sa santé et son bien-être, à l’école et autour de l’école, dans l’apprentissage et dans le lien social. Elle concerne les jeunes les plus vulnérables, c’est-à-dire âgés de 11 à 21 ans, âge charnière entre l’entrée au collège et la fin du cycle universitaire, entre l’adolescence et l’entrée dans la vie sociale et professionnelle.

Cette structure propose aux professionnels de santé, professionnels de l’éducation, collectivités locales de s’associer pour trouver des solutions concrètes dans quatre domaines :

  • le repérage des jeunes qui éprouvent des difficultés ou une situation de mal être ;
  • l’orientation de ces jeunes vers les professionnels ;
  • la prise en charge de ceux qui en ont besoin ;
  • l’accompagnement des personnels éducatifs et sanitaires dans leur mission quotidienne.

La Mission consiste en un travail d’analyse-action. Il a pour but de repérer les actions qui fonctionnent, de mieux structurer les dispositifs existant au niveau territorial, de mettre en commun les moyens des partenaires concernés.

L’analyse-action sera conduite dans 11 sites pilotes, au sein des quatre départements composant l’Académie de Versailles :

  • Yvelines (78) : Trappes, les Mureaux
  • Essonne (91) : Les Ulis, Evry
  • Hauts-de-Seine (92) : Gennevilliers, Nanterre, Bagneux
  • Val-d’Oise (95) : Villiers-le-Bel, Sarcelles, Goussainville, Garges-lès-Gonesse
 

Ces territoires ont été retenus car ils sont représentatifs d’une diversité de contextes, de besoins, de ressources, d’environnements. Ils correspondent à la cartographie prioritaire de l’Education Nationale : villes ayant au moins un établissement REP/REP+ et qui se superposent aux territoires d’intervention prioritaires de l’ARS au titre de la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. 

Les villes concernées sont signataires de contrats locaux de santé (CLS), certaines pouvant s’appuyer sur une coordination des acteurs de santé mentale au sein des Conseils locaux de santé mentale (CLSM).

Une première remontée des analyses actions est attendue en juin 2017.

Ce jeudi 6 octobre, la Mission a été présentée à une centaine d’acteurs des quatre départements pilotes : représentants des conseils départementaux et communes, professionnels de santé.

La Mission Bien être et santé des jeunes en Île-de-France s’inscrit dans le cadre des travaux du projet interministériel co-piloté au niveau National par Marie Rose MORO, professeur de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université Paris Descartes et chef de service de la Maison des Adolescents de Cochin (APHP) et Jean Louis BRISON, inspecteur d’Académie, chargé de cette mission au cabinet de Mme la Ministre de l’Education Nationale.

Aller plus loin

Contact

Contenu

ARS Île-de-France

Emilie Puech
emilie.puech@ars.sante.fr 
01 44 02 01 06

Académie de Versailles 

Dominique Patard
dominique.patard@ac-versailles.fr 
01 30 83 40 50