La santé avance en Île-de-France

La santé dans toutes les politiques 

Article
Dans la région capitale, l’état de santé des populations urbaines et périurbaines est influencé par de multiples déterminants : la ségrégation spatiale, l’isolement social, l’environnement naturel et bâti, le développement économique, l’accès équitable à une alimentation saine, les mobilités, etc.
Corps de texte

Ces déterminants de santé sont investis par de nombreux acteurs de différentes politiques avec lesquels l’Autorité Sanitaire doit tisser des liens étroits.

La politique régionale

Pour favoriser la prise en compte de la dimension santé dans les autres politiques publiques, l'ARS produit des éléments démontrant l’incidence des déterminants de santé.

L’Agence s'appuie sur des démarches partenariales telles que :

Elle vise également à :

  • Appuyer et renforcer l’animation territoriale,
  • Rendre attractive la coopération/collaboration de l’ARS,
  • Développer la transversalité et une culture commune au sein de l’ARS

La doctrine

La santé des personnes repose très majoritairement sur des facteurs extérieurs à l’offre de soins comme l’alimentation, l’activité physique, l’éducation, l’aménagement du territoire, l’habitat ou encore les transports.

De nombreuses politiques publiques portées par l’Etat, les administrations déconcentrées, les agences, les établissements publics et les collectivités locales ont une incidence sur la santé et le bien-être des populations.

La mobilisation de toutes les politiques publiques est indispensable pour agir sur l’ensemble des déterminants de santé, c’est-à-dire tout ce qui influence la santé.

La déclaration d’Adélaïde « santé dans toutes les politiques » met en exergue que la bonne santé est une valeur universellement partagée, de sorte que la prise en compte des déterminants de la santé est une responsabilité partagée.

La démarche de la « santé dans toutes les politiques » a pour but d’engager l’ensemble des dirigeants et des décideurs à tous les niveaux gouvernementaux – local, régional, national et international. Elle souligne qu’il est plus facile d’atteindre les objectifs gouvernementaux lorsque tous les secteurs tiennent compte de la santé et du bien-être comme d'éléments-clés de l’élaboration des politiques.