La santé avance en Île-de-France

Journée nationale des aidants : l’ARS en actions

Actualité
Autonomie et médico-social
Date de publication
Visuel
Aider une personne au quotidien est un engagement à soutenir
L’ARS revient sur les actions menées en direction des aidants qui accompagnent un proche malade, en perte d’autonomie ou en situation de handicap.
Corps de texte

Le Plan Alzheimer puis le Plan Maladies Neuro-Dégénératives (PMND) 2014-2019

L’Agence accompagne depuis de nombreuses années les projets en direction des aidants de personnes âgées en perte d’autonomie, atteintes ou non de maladies neurodégénératives.  

En 2019, l’appel à candidature « aide aux aidants », lancé conjointement avec la Cnav, va permettre d’accompagner des projets de formation/information, de répit ou de soutien à la vie sociale sur l’ensemble de la région Ile-de-France.

L’amélioration du parcours des personnes en situation de handicap bénéfice aux aidants

Pour améliorer le parcours des personnes en situation de handicap et soutenir leurs aidants,  l’Agence déploie les pôles de compétence et de prestations externalisées (PCPE) et les dispositifs intégrés handicap (DIH) qui sont une spécificité et une innovation francilienne.

  • 11 PCPE sont aujourd’hui en fonctionnement et l’Agence va en déployer 6 autres d’ici la fin 2019. Grâce aux PCPE, les personnes en situation complexe et leur famille bénéficient d’un accompagnement adapté dans l’attente d’une solution pérenne.
  • Les DIH sont déployés dans 4 territoires depuis 2017 et le seront sur l’ensemble de la région en 2020. Les personnes concernées et leur famille peuvent ainsi accéder à une aide au parcours pour les situations les plus complexes.

Une offre de soutien à la vie au domicile : des relais sur le territoire pour une offre de répit plus structurée

L’Agence met en place, conjointement avec les conseils départementaux franciliens, une offre de soutien à la vie au domicile afin d’aider les aidants au quotidien :

  • 1 856 places d’accueil de jour réparties sur 160 structures pour personnes âgées, 
  • 5 493 places d’accueil de jour pour personnes en situation de handicap au sein de 345 établissements et services médicosociaux : 1 637 pour les enfants et 3 856 places pour les adultes
  • 1 298 places d’hébergement temporaire pour personnes âgées réparties sur 263 EHPAD fonctionnent sur l’Île-de-France.
  • Dans le champ du handicap l’offre est à ce jour moins développées : 104 places d’accueil temporaire réparties sur 33 établissements. La réforme des autorisations va permettre aux établissements de développer progressivement toutes les modalités d’accueil.

Les plateformes d’accompagnement et de répit, un dispositif phare de l’accompagnement des proches aidants

Au-delà des objectifs régionaux fixés par le PMND, l’Agence s’est engagée à déployer au moins 30 plateformes d’accompagnement et de répit, pour que chaque aidant puisse trouver un lieu d’information, d’accompagnement et d’échanges au plus proche de son domicile. Les PFR ont également un rôle privilégié auprès des dispositifs d’appui à la coordination territoriale des parcours, ainsi qu’auprès des médecins traitants chargés de suivre la santé des proches aidants. Ces 30 PFR devraient être opérationnelles dès fin novembre 2019.

Dans le cadre de son AMI, en 2018, l’ARS a retenu la création d’une plateforme destinée à accompagner, orienter et soutenir l’ensemble des aidants de personnes en situation de handicap.

Ouverte depuis le lundi 1er avril 2019, Handi’Répit est la première plateforme du genre en région parisienne, destinée à un public sans condition d’âge ou de handicap, résidant à Paris ou en proche banlieue. Cette plateforme permet de :

  • proposer des prestations de répit,
  • être un lieu de soutien et d’accompagnement juridique, administratif et financier,
  • être un espace de soutien psychologique collectif et individuel,
  • être un lieu d’information et de formation,
  • être une structure de veille et de remontée des besoins des aidants sur le territoire est parisien.

Ce type de plateforme est amené à se développer.

La structuration de la gouvernance de l’accompagnement des proches aidants

L’enjeu majeur que représente l’accompagnement des proches aidants de personnes atteintes de maladies neurodégénératives s’est traduit auprès des partenaires par l’instauration du premier comité de pilotage régional sur le sujet. Il réunit les institutions, fédérations et représentants d’usagers parties prenantes sur le sujet.

L’objectif est de coordonner les différentes actions pour mieux répondre aux besoins. L’Agence lance ainsi un travail d’envergure, qui pourra s’appuyer sur la future stratégie nationale Aidants annoncée par la Ministre des solidarités et de la santé.

Automne 2019 : l’Appel à Manifestation d’Intérêt invite les opérateurs à innover dans l’accompagnement des proches aidants

Le futur Appel à Manifestation d’Intérêt régional invite les opérateurs du territoire à innover dans l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie.

Des plateformes d’accueil temporaire pour faciliter la poursuite de la vie à domicile, des structures de séjours de vacances pour les couples aidants-aidés, ainsi que l’expérimentation de différents modes d’accueils séquentiels sont notamment prévus pour apporter des réponses au plus proche des besoins des aidants.

Aller plus loin