Journée mondiale de l'environnement : l’Agence mobilisée au quotidien

Actualité
environnement

Les problématiques de santé liées à l’environnement entrent dans les champs de compétences de l’Agence. Ces missions se traduisent à travers les différentes déclinaisons de ses Plans Régionaux Santé Environnement (PRSE). En cette journée dédiée à l'environnement, focus sur les différentes actions de l’Agence dans ce domaine.

Protéger l’environnement des Franciliens

De nombreuses maladies peuvent être causées par des facteurs environnementaux et par le mode de vie.

L’ARS Île-de-France protège la population en contrôlant et inspectant les différents compartiments environnementaux qui peuvent avoir un impact sur la santé de l‘Homme : qualité de l’eau, des sols, présence de plomb, etc.

Elle sensibilise aussi la population aux différents risques qu’un environnement dégradé peut avoir sur la santé et promeut une meilleure prise en compte de la santé auprès des acteurs de l’environnement (ex : aménageurs urbains, collectivités).

Sensibiliser les collectivités franciliennes à l’impact de l’environnement sur la santé

Accompagner la création de jardins collectifs

L’ARS Île-de-France met à disposition des acteurs locaux souhaitant créer un jardin collectif un guide d’aide à la décision. Il repose sur une démarche adaptée à l’Île-de-France pour sélectionner le site à aménager, en adapter les usages en fonction de la qualité des sols et ainsi mieux appréhender les risques pour la santé des Franciliens. Cette démarche se base notamment sur une sélection de substances à rechercher et la définition de valeurs repères de qualité des sols, dont le respect garantit pour les usages de jardinage une absence de risque de surexposition de la population.

En savoir plus sur le Guide “Aménager un jardin collectif”

Encourager un urbanisme favorable à la santé

Dans un contexte urbain dense, confronté aux effets du changement climatique, l’urbanisme favorable à la santé vise à penser la stratégie de planification urbaine en questionnant la place de la santé sous ses multiples formes : offre et facilité d’accès aux soins, promotion et prévention de la santé, réduction des expositions environnementales et des inégalités sociales. Plusieurs outils peuvent être mobilisés à cet effet. L’évaluation des impacts sur la santé (EIS) permet tout au long de la vie du projet de proposer des adaptations pour en diminuer les effets négatifs et en renforcer les effets positifs, en associant aux réflexions les acteurs locaux et les citoyens. L’ARS accompagne depuis plusieurs années financièrement et méthodologiquement des collectivités au travers d’appels à projets ou d’appels à manifestation d’intérêt en collaboration avec ses partenaires : Ekopolis et ADEME.

Protéger l’environnement des enfants en Île-de-France

Sensibiliser les enfants aux risques du bruit

Près de 60 000 collégiens et lycéens ont bénéficié d’une action de sensibilisation aux risques auditifs liés à l’écoute et à la pratique de la musique, dans le cadre du PRSE3, avec l’aide des partenaires de l’ARS : Bruitparif, Le Rif, CidB. En 2022, leur action s’étend aux élèves du premier cycle avec une nouvelle offre testée actuellement auprès de 4 écoles primaires. Organisée autour d’interventions en classe permettant aux élèves de découvrir le fonctionnement de l’oreille, les notions de mesure du niveau sonore et d’être sensibilisés aux risques pour leur audition, cette action permet également aux élèves de manipuler des sonomètres pour réaliser leurs propres mesures du niveau sonore dans leur environnement scolaire et de réfléchir aux actions pouvant limiter le bruit dans l’enceinte de l’école. Une exposition installée dans l’école permet aux parents et à la communauté éducative de s’emparer du sujet. Enfin, un spectacle pédagogique, créé et joué par des artistes dans une salle de concert, vient clore cette séquence de sensibilisation. Un retour d’expérience sera réalisé à la suite de ces premières interventions afin de permettre d’améliorer le dispositif et l’étendre à de nouvelles écoles à partir de la rentrée scolaire 2022-2023.

Lutter contre le saturnisme infantile dans les bidonvilles

Ce programme régional, piloté par l’Agence, vise à lutter contre le saturnisme en bidonvilles, squats et habitats non conventionnels. Il s’adresse au public le plus à risque, soit les femmes enceintes et les enfants. Les populations vivant sur ce type d’habitat connaissent souvent une surexposition au plomb à travers les activités de ferraillage, de recyclage de batteries ou de métaux, de brûlage, l’existence de décharges, et dans le cas de culture vivrières ou de terrains de jeu pour les enfants, une pollution des sols.

Ce programme, mené en lien avec différents partenaires associatifs et institutionnels, se divise en trois phases sur chaque site d’intervention choisi : état des lieux du site et sensibilisation des habitants, dépistage, et enquêtes environnementales et réduction des risques d’intoxication.

Accompagner les acteurs chargés de la protection de l’environnement en Île-de-France

Garantir la qualité de l’eau de consommation

Le Plan de gestion de la sécurité sanitaire des eaux (PGSSE) est une démarche globale qui a pour but d’assurer à tout moment une sécurité sanitaire de l’approvisionnement en eau. Elle s’appuie sur une gestion préventive des risques en englobant toutes les étapes de la production et de la distribution d’eau depuis la ressource jusqu’au robinet. Elle s’adresse à toute collectivité et/ou exploitant pour leur permettre de garantir en permanence une eau de qualité, de diminuer les coûts d’exploitation et d’améliorer la sécurisation de l’ensemble du système d’alimentation en eau potable.

Proposer des outils de diagnostic “santé-environnement”

Les expositions environnementales ne sont pas uniformément réparties sur le territoire francilien et ne touchent pas de manière homogène toutes les catégories de population, ce qui est à l’origine d’inégalités sociales et environnementales de santé. Dans le cadre du PRSE3, l’Observatoire régional de santé a développé deux outils visant à mieux appréhender les expositions environnementales des Franciliens et les relations entre santé et environnement : 

Si ces deux outils sont accessibles au grand public, ils s’adressent avant tout aux acteurs locaux pour adapter leur politique aux enjeux environnementaux et de santé publique.