La santé avance en Île-de-France

Installation du Comité stratégique régional pour le développement de compétences psychosociales des enfants de 6 à 12 ans

Actualité
Date de publication
Visuel
Comité CPS
L’Agence régionale de santé Île-de-France a réuni le 17 avril ses partenaires - Santé publique France, l’Education nationale, ANPAA, le CRIPS Île-de-France, l’association Oppelia, Promosanté Île-de-France et Psycom – pour l’installation du Comité stratégique régional pour le développement de compétences psychosociales des enfants de 6 à 12 ans.
Corps de texte

Ce Comité stratégique régional a pour objectif d’impulser une dynamique multi-acteurs en faveur du développement des compétences psychosociales des enfants de 6 à 12 ans, afin de former une approche globale qui prend en compte :

  • l’enfant dans ses dimensions individuelle, familiale et collective, en particulier à l’école primaire en impliquant le personnel et les élèves, les parents et la communauté locale ;
  • la réduction des inégalités sur la région, avec pour objectif de toucher les publics les plus éloignés, exposés aux contraintes socio-économiques les plus fortes et sur des territoires où les ressources professionnelles sont plus rares ;
  • l’intersectorialité et interdisciplinarité dans la mise en œuvre des actions avec la sensibilisation  des professionnels à la complémentarité des actions dans tous les milieux de vie (éducation, loisirs, santé…) ;
  • La forte exigence de qualité des programmes pour arriver à des résultats positifs, et éviter le développement d’actions basées sur des « fausses idées simples ». Santé publique France travaille sur cette thématique avec des expérimentations régionales de programmes dans différents milieux de vie qui permettront d’identifier les facteurs de réussite des actions ainsi que les écueils à prévenir.

Les compétences psychosociales sont au cœur des actions de promotion de la santé. L’Organisation mondiale de la santé les définit comme : « la capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C'est l'aptitude d'une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l'occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement ». Reconnues aujourd’hui comme un déterminant majeur de la santé et du bien-être, elles se situent à la jonction entre le champ de la promotion de la santé, celui de la prévention des problèmes de santé physique et celui de la prévention des problèmes de santé mentale.  Les évaluations de ces interventions ont démontré que le développement des compétences psychosociales dès le plus jeune âge favorise l’adaptation sociale et la réussite éducative et contribue à prévenir la consommation de substances psychoactives (drogues illicites, tabac, alcool), les problèmes de santé mentale et les comportements violents et sexuels à risque.

Le lancement de cette démarche multi-acteurs, à travers le lancement du comité, est un objectif fixé dans le focus thématique du Projet régional de santé 2018-2022 consacré à la santé mentale. Celui-ci prévoit de « faire de l’intervention précoce le fil conducteur des organisations ».

Aller plus loin