La santé avance en Île-de-France

Inondations et vague de froid : attention au monoxyde de carbone

Actualité
Santé publique
Date de publication
Visuel
Si on respire du monoxyde de carbone, il va dans les poumons, on a mal à la tête, on a envie de vomir
En période de froid et d’inondations, il convient d’être extrêmement vigilant sur les conditions d’utilisation d’appareils de chauffage d’appoint ou de groupes électrogènes. Ces appareils peuvent dégager du monoxyde de carbone. Ce gaz est inodore, incolore mais peut provoquer des intoxications mortelles.
Corps de texte
  • Ne pas utiliser de groupe électrogène ou de motopompe en intérieur. Ces appareils doivent impérativement être placés à l’extérieur des bâtiments.
  • Ne jamais se chauffer avec des appareils à combustion non destinés à cet usage en intérieur : réchauds de camping, fours, brasero, barbecues, cuisinières, chauffage de chantier…surtout en cas de coupure d’électricité.
  • Ne jamais utiliser de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion.
  • Aérer le logement au moins 10 minutes par jour et ne jamais boucher les grilles de ventilation.
  • En cas de maux de tête, nausées, vertiges, troubles visuels :
    • aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres
    • arrêter si possible les appareils à combustion 
    • quitter les lieux 
    • appeler les secours (112), les pompiers (18) ou le SAMU (15) 

Aller plus loin