Le GCS SESAN devient le "GIP SESAN"

Communiqué de presse
Visuel
Suite au vote de son Assemblée Générale du 5 novembre 2020, le GCS SESAN devient officiellement le GIP SESAN (Groupement d’Intérêt Public) le 5 décembre 2020. Il prend ainsi un nouveau virage de son histoire dans l’écosystème de la (e)Santé.
Corps de texte

Depuis sa création en 2008, à l’époque sous le nom de GCS D-SISIF, SESAN a connu une croissance ininterrompue de son nombre d’adhérents et du périmètre de ses missions. Les dernières années ont mis en lumière le rôle central de la e-santé dans la transformation du système de santé et le développement de ses usages. SESAN occupe aujourd’hui une place incontournable en Ile-de-France en accompagnant l’ensemble des acteurs.

Un accompagnement particulièrement précieux dans la gestion de crise du Covid-19 puisque SESAN a mis à disposition une palette d’outils numériques à l’ensemble des structures, professionnels de ville et acteurs du médico-social franciliens :

  • Solution de télésurveillance des patients avec le module e-COVID de Terr-eSanté qui vient également en appui de la coordination ville-hôpital ;
  • Dispositifs de télémédecine pour les filières gériatriques avec ORTIF pour les téléconsultations et FilGERIA pour le carnet de liaison numérique et les astreintes ;
  • ROR, e-CERVEAU et Santégraphie pour suivre les activités en temps réel et accompagner la régulation des lits ;
  • Viatrajectoire pour l’orientation et le suivi de la demande d’admission des patients.

 

Au-delà du changement de statut juridique, la démarche de transformation constitue l’occasion de renforcer le rôle central de SESAN dans le développement régional de la e-santé, mais aussi d’élargir le champ de ses missions :           

  • Encourager et monter en puissance sur l’interopérabilité des systèmes d’informations régionaux ;
  • Poursuivre et bonifier l’accompagnement des pratiques dans le traitement des données ;
  • Garantir aux acteurs et aux patients la sécurité de leurs données, dans le respect du cadre juridique ;
  • Encourager les démarches d’innovation en e-santé notamment avec la diffusion accrue des innovations organisationnelles mises en place grâce au développement, en cycle court, de projets numériques ;
  • Améliorer et capitaliser sur les services de coordination ville-hôpital-médico-social qui constituent un enjeu majeur de la e-santé.

Transformer SESAN, c’est aussi inscrire cette nouvelle ambition dans son « ADN » à travers sa nouvelle convention constitutive et l’occasion de réaffirmer le caractère partenarial du numérique en santé en Île-de-France. La mise en place du GIP, en tant que structure d’intérêt public fédératrice des initiatives en e-Santé, doit permettre de répondre aux demandes fortes des acteurs pour améliorer la sécurité des prises en charge, la coopération entre professionnels de santé et sociaux et l’accès aux soins pour tous. Le GIP SESAN devient ainsi le lieu privilégié de concertation et de décision de déploiement pour toutes les initiatives régionales en matière de e-santé, et en totale cohérence avec les programmes nationaux.

Cette transformation, préparée conjointement avec les partenaires de la région (FHF, Fehap, Unicancer, FHP, URPS Médecins, AIUF, URIOPSS, Fédération Nationale des Centres de Santé, SYNERPA et l’Assurance Maladie), permet à la région Île–de-France de se doter d’une gouvernance équilibrée et des moyens à la hauteur de son ambition en matière de numérique en santé.

 

 

Aller plus loin

Documents à télécharger