Journée mondiale de lutte contre la tuberculose : l’ARS Île-de-France mobilisée

Actualité
Tuberculose

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose ce 24 mars, l’Agence régionale de santé Île-de-France réaffirme et renforce son engagement dans la lutte contre la tuberculose.

La tuberculose : définition et enjeux

La tuberculose est une maladie infectieuse due à une mycobactérie, Mycobacterium tuberculosis, qui atteint le plus souvent les poumons (tuberculose pulmonaire) mais qui peut atteindre d’autres organes (tuberculose extra-pulmonaire). Elle se transmet de personne à personne par voie aérienne, à partir des formes respiratoires de la maladie. C’est une maladie habituellement prolongée durant plusieurs mois. Son traitement actuel, s’il est rigoureusement suivi, est très efficace.

La tuberculose est une maladie emblématique des enjeux sociétaux de la santé. Elle touche toute la population, mais bien davantage les personnes confrontées à la pauvreté et à la précarité. Sa propagation est contrôlée dans notre pays grâce aux dispositifs de surveillance sanitaire et prévention en place. Mais il reste d’importants efforts à accomplir, en particulier en Île-de-France.

Une baisse relative des cas de tuberculose observée en Île-de-France

En 2020, 4 606 cas de tuberculose ont été déclarés en France dont 36% en Île-de-France[1]. Après une augmentation du taux de déclaration en 2016 (15 pour 100 000 hab.)[2], suivie d’une stabilisation jusqu’à 2019 (16,5 pour 100 000 hab.)[3], le taux de déclaration de la tuberculose maladie en Île-de-France semble avoir baissé de façon significative en 2020 (14,3 pour 100 000 hab.)[4]. Bien que des données précises manquent encore, la baisse observée des déclarations de cas est probablement en lien avec la pandémie de la Covid-19, ce qui n'exclut pas un risque d’augmentation du taux de déclaration dans les années à venir.


[1] Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 7 avril 2020, n°10-11 « La tuberculose en France : une maladie des populations les plus vulnérables », Santé Publique France

[2] Bulletin de santé publique, mars 2022, « tuberculose », Santé publique France

[3] Bulletin de santé publique, mars 2022, « tuberculose », Santé publique France

[4] Bulletin de santé publique, mars 2022, « tuberculose », Santé publique France


La lutte contre la tuberculose menée par l’Agence dans le contexte de crise sanitaire

La lutte contre la tuberculose est une priorité absolue pour l’Agence qui est en charge de son pilotage en Île-de-France.

Dès le début de la crise sanitaire, puis lors du confinement, l’Agence régionale de santé Île-de-France est restée mobilisée en demandant aux centres de lutte contre la tuberculose (CLAT) de prioriser leurs activités et de les réorganiser, afin de préserver leur mission principale : la mise en œuvre des enquêtes autour d’un cas de tuberculose et en assurer le suivi.

En 2021, l’Agence a conduit à terme la réforme des centres de lutte antituberculeuse (CLAT), décidée par le gouvernement dans le cadre de la feuille de route Tuberculose. Cette réforme simplifie le pilotage du dispositif, et en a confié la responsabilité à l’Agence au nom de l’Etat.

La feuille de route comprend également d’importantes orientations méthodologiques, que l’Agence décline en Ile-de-France. 

L’ambition de l’Agence pour 2022 dans la lutte antituberculeuse

En 2022, l’ambition de l’Agence est donc d’accompagner les acteurs de la lutte antituberculeuse dans le renforcement de leurs missions et de leurs pratiques pour conforter une réponse homogène sur la région. Cela passe notamment par :

  • L’amélioration de la qualité des enquêtes épidémiologiques autour des cas 
  • La réévaluation des stratégies et méthodes de dépistage de la tuberculose parmi les groupes les plus exposés (personnes détenues, mineurs non accompagnés, étudiants en situation de grande précarité)
  • L’accompagnement du retour de la pratique en médecine de ville du vaccin BCG.

Pour cela, l’Agence, qui a engagé plus de 16 millions d’euros en 2021, souhaite :

  • Renforcer les échanges entre CLAT et la coordination du système régional
  • Renforcer la mobilisation des professionnels de santé de ville
  • Améliorer la prise en charge à l’hôpital

Dans le contexte francilien, l’Agence continuera également de soutenir l’Equipe Mobile de Lutte contre la Tuberculose (EMLT), portée par le Samusocial de Paris, et qui joue un rôle spécifique en direction des personnes hébergées ou à la rue.