Du côté des territoires : le réseau périnatal du Val d’Oise - « La prise en charge périnatale est un travail d’équipe »

Actualité

Le réseau Périnatal du Val d'Oise est une structure de coordination, d’appui, d’évaluation et d’expertise médicale exerçant des missions dans le champ de la santé périnatale, en amont et en aval de la naissance.

Le réseau Périnatal du Val d'Oise anime, coordonne, et met en lien les différents professionnels de la Périnatalité, notamment pour contribuer à l’amélioration des pratiques des acteurs de soins, avec la médecine de ville, l’hôpital et la PMI (Protection maternelle infantile).

Le RPVO se saisit de problématiques de santé et cherche, par les actions qu’il propose, à apporter des réponses. Ces problématiques peuvent porter sur des thèmes divers, comme la santé mentale en périnatalité, le syndrome des bébés secoués, ou encore les violences faites aux femmes pendant la grossesse.

Les actions menées au sein du département du Val d’Oise dans le domaine de la périnatalité ont été renforcées, devant le constat alarmant d’une évolution défavorable des indicateurs de mortalité infantile et périnatale, et particulièrement sur l’Est du Val d’Oise. Il a alors été convenu, en lien avec les priorités de l’ARS-IDF, de mettre en place des actions en vue d’une meilleure prise en charge des femmes et des nouveau-nés en période périnatale.

Parmi les leviers identifiés par le RPVO en vue de diminuer la mortalité néonatale figure la formation des professionnels. Une formation sur la réanimation du nouveau-né en salle de naissance est ainsi proposée depuis 2022 à destination d’un public pluridisciplinaire : pédiatres, anesthésistes, sages-femmes, infirmières et puéricultrices. Cette formation de 4 jours, soutenue par l’ARS et dispensée par des néonatalogistes (spécialistes médicaux qui s’attachent à prendre en charge les nouveau-nés) de l’hôpital de Pontoise, allie des temps de théorie et pratique avec notamment l’accès au laboratoire de simulation de l’hôpital où les professionnels peuvent s’exercer sur des mannequins. A l'issue des sessions 2022, 64 professionnels auront été formés dont 46 sages-femmes, 6 pédiatres, 6 anesthésistes ainsi que 6 infirmières / puéricultrices. A terme, Maryse Godreau et Hélène Payen, sages-femmes coordinatrices du réseau, souhaiteraient proposer des sessions de reprise à distance de la formation des professionnels, au sein même de leur environnement de travail, en y associant le personnel paramédical de salle de naissance (auxiliaires de puéricultures et aides-soignantes) car la prise en charge périnatale est avant tout un travail d’équipe.

En second lieu, le RPVO travaille également à la mise en œuvre d’un parcours coordonné de prise en charge des femmes présentant un diabète gestationnel. Le développement de ce projet a été motivé par le constat d’une prévalence du diabète pendant la grossesse très élevée, notamment à l’Est du département (22,5% des femmes enceintes en 2020 pour un taux départemental de 18.9% et 14.4% en IDF).  Ce projet s’appuie sur un partenariat entre la PMI, la Maison du diabète et de la nutrition 95 (MDN), l’hôpital de Gonesse ainsi que les coordinateurs locaux de santé. Les patientes, une fois le diagnostic de diabète gestationnel posé, sont orientées vers un atelier d’éducation thérapeutique dispensé par la MDN. Le suivi glycémique est ensuite réalisé, par l’hôpital, via des outils numériques dédiés. Ce projet débutera mi-octobre.

Aller plus loin

Liens utiles