Du côté des territoires : En Seine-et-Marne, un réseau pour faire émerger des territoires promoteurs de santé

Actualité
Santé publique

Chaque semaine, l'Agence met en lumière un dispositif, un programme déployé sur le terrain par des acteurs de la santé publique partenaires dans le cadre de sa lettre d’information. Cette semaine, zoom sur le travail mené en lien avec le "Réseau 77 des collectivités engagées pour la santé".

Depuis janvier dernier, le # Réseau 77 des collectivités engagées pour la santé # s’est constitué autour de collectivités Seine-et-Marnaises et la délégation de l’ARS (15 communes, 4 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et le Conseil départemental). Son objectif ? Favoriser le partage de bonnes pratiques et faire émerger des territoires promoteurs de santé. Ce cadre partenarial avec l’ARS doit faciliter le déploiement des politiques publiques en santé, au plus près des territoires, en étant plus réactif et plus efficient.

Pourquoi la Délégation départementale 77 s’est-elle impliquée aux côtés des collectivités territoriales ?

La crise sanitaire a singulièrement renforcé les liens partenariaux avec les collectivités territoriales. Elle a mis en lumière à quel point la confiance en l’institution et la proximité étaient des ingrédients indispensables pour porter une politique de prévention en particulier lorsqu’elle s’adresse à des populations vulnérables.

Si les missions de l’ARS sont au service des usagers, elle a peu de liens directs avec eux au quotidien. Aussi, c’est par les partenariats noués avec les acteurs du territoire qu’elle peut espérer atteindre ses objectifs de prévention et de promotion de la santé. En effet, il est essentiel de pouvoir agir sur des déterminants de santé liés aux conditions de vie des individus : environnement, habitat, éducation, revenus, emplois, etc.
Autant de champs d’intervention qui ne relèvent pas tous directement du périmètre de compétence et d’interventions de la délégation de Seine-et-Marne, alors que les collectivités territoriales ont à leur main la possibilité, en agissant sur ces facteurs, d’intervenir positivement sur la santé des populations. Par exemple dans le champ de la nutrition (cantines scolaires), de la pratique sportive (soutien aux associations, les Maisons sport santé), de la mobilité et donc de l’accès aux soins, mais également en tant qu’opérateurs de campagnes de prévention ou de dépistage.

De fait, nous avons avancé dans une démarche relevant d’une co-construction. Par ailleurs, la délégation s’est engagée aussi dans un objectif de soutien des échanges d’expériences entre infra territoires.

C’est donc tout naturellement que nous avons proposé aux collectivités territoriales volontaires de poursuivre cette collaboration : l’ARS dans son rôle d’expert en santé et d’opérateur missionné pour mettre en œuvre une politique de santé publique et les collectivités au contact de populations attendant d’elles qu’elles répondent à leurs préoccupations notamment sur la Santé. C’est ainsi, que la délégation a proposé aux collectivités partenaires de s’inspirer de la démarche conduite par le réseau français des villes santé de l’OMS, et prenant en compte les caractéristiques des territoires, la possibilité de mobilisation des acteurs et leurs souhaits.

Et cette année ?

2022 viendra consolider le réseau des collectivités engagées. La réunion de lancement s’est tenue le 26 janvier dernier, en présence de la Directrice générale de l’ARS Ile-de-France Amélie Verdier. Elle a permis de partager des objectifs et des modalités de fonctionnement. Cette réunion a rassemblé une dizaine de villes et deux EPCI. Le niveau de représentation était élevé et une dynamique d’échanges s’est engagée.

Les objectifs poursuivis par la constitution de ce réseau ont été partagés et validés lors de cette réunion de lancement. 

Elle a également permis de s’accorder sur les suites à donner, et notamment un travail autour de mini-séminaires trimestriels pour 2022, sur une demi-journée, sur des thématiques identifiées.

Les perspectives plus lointaines ?

Elles sont pour 2023 de construire, en partenariat avec Promosanté Ile-de-France, des modalités d’accompagnement des collectivités pour conduire des politiques favorables à la santé.

Le point de vue d’une collectivité (la ville de Torcy). Pourquoi s’engager dans ce projet ?

Dans le cadre de la campagne de vaccination déployée à l’échelle de notre département, les échanges entre la ville de Torcy et l’ARS ont été nombreux. Comme pour les autres villes du territoire qui mettaient en place un centre de vaccination et alors qu’il a fallu mettre en place un dispositif d’accès à la vaccination pour le plus grand nombre en quelques semaines, nous avons appris à nous connaitre, à échanger et à œuvrer ensemble dans l’intérêt des citoyens. Cette collaboration a finalement permis de mailler le territoire d’un réseau d’acteurs de la santé publique et de créer des passerelles entre les collectivités et l’autorité de régulation de la santé dans le département.
Dès lors, la ville de Torcy a souhaité adhérer et prendre toute sa place dans l’initiative lancée par l’ARS de création d’une « Réseau 77 des collectivités engagées en santé ». Les échanges qui ont déjà eu lieu et ceux à venir sont l’occasion de partager ensemble des bonnes pratiques, de découvrir les initiatives locales, mais aussi de continuer à œuvrer ensemble dans l’intérêt des habitants du territoire.

Aller plus loin

Suivez l'actualité de la santé publique en Ile-de-France

Abonnez-vous à la lettre d’information Santé.Ensemble de l’ARS Ile-de-France dédiée aux acteurs franciliens de santé publique