Culture & Santé : nouvelle convention triennale 2020-2023

Actualité
Politique régionale
Date de publication
Archivé
Visuel
Signature convention culture et santé - vignette
Crédits : Rita GUOKDJIAN (Association Arts et Santé, La Manufacture)
La Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France, l’Agence régionale de santé Île-de-France et l’association Arts et Santé, La Manufacture ont signé le 14 novembre 2019 une nouvelle convention pour la période 2020/2023.
Corps de texte

Cette convention vise à poursuivre le développement d’une politique culturelle et artistique en direction des personnes accueillies dans les établissements de santé franciliens, de leurs proches, de l'ensemble du personnel et au-delà, de leur territoire de proximité.

Les fondements de cette politique commune reposent sur une volonté partagée de contribuer à la démocratisation culturelle, à la défense de la citoyenneté des personnes affaiblies par la maladie ou le handicap.

Les objectifs de la politique Culture et santé

  • favoriser et soutenir des actions culturelles et artistiques de qualité en milieux de santé au bénéfice du plus grand nombre, dans le cadre de partenariats avec des structures culturelles et artistiques professionnelles, notamment de proximité ;
  • encourager les établissements de santé dans la définition d’une politique culturelle partagée par l’ensemble de la communauté professionnelle, inscrite sur la durée et dans son projet d’établissement ;
  • développer, structurer et animer les relations avec les porteurs de projets dans une dynamique de réseau en favorisant la mutualisation d’informations, de compétences et de ressources ;
  • structurer les relations avec les partenaires locaux concernés ou impliqués dans le dispositif (mécènes et autres financeurs, collectivités territoriales…) ;
  • renforcer la visibilité du programme Culture & Santé en Île-de-France et valoriser les actions réalisées ;
  • favoriser de nouvelles formes de coopération entre les structures de santé ainsi que leurs liens avec les différentes structures culturelles de leur territoire de proximité ;
  • renforcer la qualité des propositions artistiques impliquant les structures de santé ;
  • consolider l’ouverture du programme aux structures du champ médico-social ;
  • développer de nouveaux champs d’actions, notamment à destination des structures à la rencontre de la petite enfance et du handicap ou plus largement, à tous les âges de l’enfance ;
  • construire le maillage institutionnel autour du programme régional et à la création de liens avec les autres services régionaux de l’État (Éducation nationale, etc…), dans une logique de transversalité et de complémentarité y compris en interne à l’ARS et à la DRAC, ainsi qu’avec les collectivités.

Une politique qui se renforce depuis 15 ans

Depuis 2004, l'ARS (et avant sa création l’ARH) et la DRAC Île-de-France, avec l’appui de l’association Arts et Santé, la Manufacture ont développé avec constance une ambition partagée d’accès à la culture pour tous les publics au sein des établissements de santé.

Ils ont notamment déployé :

  • des appels à projets annuels «Culture à l’hôpital», qui ont permis depuis 2005, l’accompagnement et le financement de près de 400 actions artistiques au bénéfice des personnes accueillies en établissements de santé, de leurs proches et du personnel hospitalier. Toutes les disciplines artistiques sont concernées.
  • le programme régional s’est doté d’un AAP annuel à destination du secteur Médico-social depuis 2016
  • la convention de partenariat 2011-2015 conclue entre la DRAC et l’ARS a permis la création du Label «Culture et Santé en Île-de-France» à destination des établissements de santé engagés dans une politique culturelle et artistique de qualité. Cette procédure de labellisation «Culture et santé»  en Île de France est ouverte depuis cette année aux structures médico-sociales, ce qui constitue un signal fort de notre engagement commun.

Pour développer le programme Culture et Santé, la DRAC et l’ARS s’appuient sur des relations de partenariat avec les représentants des usagers, mécènes et autres personnalités particulièrement impliquées sur cette thématique qui sont mobilisés autour d’un comité consultatif.

Aller plus loin

Liens utiles

Mots clés