Covid-19 : une solution innovante aux tensions de stocks en médicaments

Actualité
Santé publique
Date de publication
Visuel
Les médicaments, dispositifs médicaux et matériels sont essentiels au traitement des patients atteints du COVID-19. L’ARS Île-de-France a mis en place une « cellule ressources critiques » pour faciliter l’approvisionnement et les dépannages entre les établissements de santé grâce à une plateforme numérique.
Corps de texte

La prise en charge des patients atteints de formes graves de COVID-19 a engendré une demande exponentielle de produits de réanimation : curares, sédatifs, antibiotiques... Avec près de 2 700 patients hospitalisés en réanimation au plus fort de l’épidémie, les établissements franciliens ont été confrontés à d’énormes difficultés d’approvisionnement pour les produits critiques.

Dans ce contexte sans précédent, l’ARS Île-de-France a mis en place une cellule spécifique mobilisée 7 jours sur 7 dès le 23 mars pour redéployer les ressources en s’appuyant sur la solidarité entre établissements.

https://pbs.twimg.com/media/EVgFx7HXsAUHe07?format=jpg&name=small

Une plateforme régionale de "dépannage" en médicaments critiques entre pharmacies d’hôpitaux

En pratique, le service repose sur une plateforme numérique de remontée des stocks : mapui.fr, mise à disposition gratuitement fin mars auprès des établissements franciliens. Si elle ciblait initialement les établissements dotés de réanimation COVID+, 209 hôpitaux et cliniques sont désormais inscrits sur la plateforme, un mois après son lancement.

Les établissements mettent à jour quotidiennement l’état de leurs stocks et leur consommation pour une trentaine de médicaments et dispositifs médicaux critiques. Sur la base de ces informations, des alertes sont générées automatiquement. Le principe d’intervention régionale est la mise en relation ciblée entre un établissement en difficulté avec un établissement disposant de stocks un peu plus étendus. Cette solution mêlant contact humain et usage du numérique a permis d’organiser à l’échelle de l’Île-de-France l’entraide entre les établissements.

Pendant le mois d’avril, on compte près d’une centaine de mises en relation chaque jour pour un dépannage de médicaments ou, plus rarement, de dispositifs médicaux.

Déploiement à l’échelle nationale  de la plateforme de suivi des stocks « maPUI.fr »

Depuis le 27 avril 2020, l’Etat a mis en place un approvisionnement national contingenté pour 5 médicaments prioritaires que sont les sédatifs/hypnotiques (midazolam et propofol) et les curares (atracurium, cisatracurium et rocuronium), identifiés par le décret n°2020-466 du 23 avril 2020 à partir d’un « stock Etat ».

La dotation hebdomadaire allouée aux établissements est calculée sur la base des données de stocks remontés au sein de la plateforme « maPUI.fr ». Ainsi, les régulations nationale et régionale favorisent une juste allocation des médicaments critiques et d’évitent les risques de rupture.

Mapui.fr est une solution MaPUI Labs.

Aller plus loin

Mots clés