Covid-19 : Questions réponses FAQ Professionnels de santé

Article

Dans le contexte actuel de reprise épidémique de la Covid-19, vous pouvez être amené à vous poser de nombreuses questions en tant que professionnels de santé. Nous vous invitons à trouver toutes les réponses à celles-ci dans la page ci-dessous :

Vaccination


Votre justificatif doit être déposé sur la plateforme dédiée au contrôle de l'obligation vaccinale

Toutes les personnes qui souhaitent participer à la campagne de vaccination en Ile-de-France sont invitées à se déclarer sur la plateforme Renfort RH du ministère en charge de la santé

Elles peuvent également se faire connaître auprès de l'Agence en s'adressant directement à l'Agence via cette boite mail en y mentionnant : nom, prénom, profession, département d’intervention. Vos coordonnées seront ensuite transmises à la DDARS de rattachement afin que vous puissiez intervenir dans un centre de vaccination ambulatoire selon les besoins de ces derniers.

Tests possibles


Les tests antigéniques salivaires ne sont pas autorisés car leur fiabilité n’est pas avérée. Le terme salivaire recouvre plusieurs modalités de prélèvements, notamment : prélèvement d’une quantité importante de salive dans un tube (à l’aide ou non de dispositifs aidant à saliver) ; prélèvement buccal par un écouvillon ; prélèvement oropharyngé (au fond de la gorge) par un écouvillon. Aucun de ces 3 modes de prélèvement n’est possibles en test antigénique. Pour les enfants de moins de 12 ans, il est possible de réaliser un prélèvement nasal (et non naso-pharyngé) en antigénique.

Les tests RT-PCR sont autorisés selon deux modes de prélèvement (recueil de salive dans un tube, prélèvement oropharyngé par écouvillon) selon des indications détaillées (notamment pour les enfants de moins de 12 ans ou en seconde intention pour les adultes où le prélèvement naso-pharyngé est impossible). Seuls les laboratoires de biologie médicales ou les professionnels réalisant un prélèvement qu’ils transmettent à un laboratoire sous plusieurs conditions peuvent réaliser ces tests.

Qui peut réaliser des tests ?


Le test antigénique (ou plus précisément l'examen de détection du SARS-CoV-2 par test antigénique) peut être réalisé par un médecin, un infirmier, un pharmacien, un masseur-kinésithérapeute, une sage-femme ou un chirurgien-dentiste. Ces 6 professions peuvent réaliser l’intégralité du test, notamment prélèvement, analyse et annonce du résultat.

Le prélèvement (ex : écouvillonnage nasopharyngé), peut de plus être réalise par l'une des personnes mentionnées au V. de l'article 25 de l’arrêté du 1er juin 2021 modifié, ou par un médiateur de lutte anti-covid-19 mentionné à l'article 26, sous la responsabilité du professionnel de santé présent sur le site (encadrement effectif), ce sont notamment :

  • Manipulateur d'électroradiologie médicale ;
  • Technicien de laboratoire médical ;
  • Préparateur en pharmacie ;
  • Auxiliaire de puériculture ;
  • Ambulancier ;
  • Aide-soignants ;
  • Orthophoniste ;
  • Pédicures-podologue ;
  • Orthoptiste ;
  • Physicien médical ;
  • Ergothérapeute ;
  • Psychomotricien ;
  • Audioprothésiste ;
  • Diététicien ;
  • Opticien-lunetier ;
  • Orthoprothésiste ;
  • Podo-orthésiste ;
  • Oculariste ;
  • Epithésiste ;
  • Orthopédiste-orthésiste ;
  • Assistant dentaire ;
  • Les étudiants ayant validé leur première année en médecine, odontologie, pharmacie, maïeutique, masso-kinésithérapie ou soins infirmiers ;
  • D’autres professions et étudiants détaillés au V. de l’article 25 de l’arrêté du 20 janvier 2021 (modifiant l’arrêté du 1er juin 2021) et son annexe

 

La personne habilitée à prélever atteste avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de cette phase conforme aux recommandations de la Société française de microbiologie et dispensée par un professionnel de santé déjà formé à ces techniques :

  • S’agissant des personnes mentionnées au V. de l’article 25 de l’arrêté du 1er juin 2021 modifié, cette formation peut être réalisée par un des 6 professionnels de santé autorisés à réaliser des tests ;
  • S’agissant des médiateurs de lutte anti covid, ils doivent avoir réaliser deux modules (un théorique en ligne, un pratique en IFSI) et doivent disposer du certificat attestant la réalisation de ces deux formations. Ils ne peuvent pas réaliser le prélèvement sans ce certificat et ce même s’ils sont formés par un des professionnels de santé listés ci-dessus.

Les prélèvements sont assurés dans le respect des dispositions du code de la santé publique et des conditions de prélèvement figurant dans les recommandations de la Société française de Microbiologie et de la Haute Autorité de Santé.

Comment installer un barnum ou effectuer du dépistage en dehors de mon lieu d'exercice ?


Que dois-je faire si je veux installer un barnum ou un lieu de dépistage en dehors de mon lieu d’exercice habituel (ex : dans un local mise à disposition par la mairie) ou en extension de celui-ci (ex : barnum devant une officine ou un laboratoire de biologie médicale) ? Ce barnum doit-il être rattaché à une pharmacie ou à toute autre structure ?

Des TROD antigéniques peuvent être réalisés dans le cadre d’un diagnostic individuel mentionné à l’article 28 II 1° de l’arrêté du 1er juin 2021 modifié, par un professionnel de santé habilité (médecin, un pharmacien d'officine, un infirmier, un masseur-kinésithérapeute, un sage-femme ou un chirurgien-dentiste) dans son lieu d'exercice habituel, ou dans « tout lieu présentant des garanties suffisantes de qualité et de sécurité sanitaire », sous réserve notamment de 3 conditions :

  • déclaration préalable obligatoire auprès de la Préfecture conformément aux dispositions de l’article 22 I. de l’arrêté du 1er juin 2021 modifié. Il s’agit simplement d’effectuer la déclaration et il n’est pas besoin d’obtenir une autorisation supplémentaire, la préfecture ou l’ARS n’ont pas à la délivrer ;
  • obtention d’une autorisation d’occupation de l’espace public, le cas échéant (exemple : trottoir, place publique, locaux municipaux, etc.). Les professionnels sont invités à se rapprocher de la mairie de leur commune pour cela ;
  • présence continue sur le barnum d’un des 6 professionnels mentionnés supra pour encadrer l’opération.

De manière générale, la réalisation matérielle des tests est soumise aux obligations précisées à l’article 28 de l’arrêté du 1er juin 2021 modifié et en son annexe (cf. doc en PJ).

La déclaration préalable obligatoire est à effectuer par le professionnel de santé à l’initiative de l’opération via le formulaire disponible sur le portail du site du Ministère de l’Intérieur

Le professionnel de santé engage sa responsabilité sur le respect des dispositions applicables de qualité et de sécurité sanitaires, et de l'obligation d'enregistrer les résultats le jour même dans SIDEP via sa carte CPS.

Enfin, il est demandé au professionnel de santé d’appliquer les règles de priorisation de l’accès aux tests en fonction des indications (cf. DGS-Urgent n° 2022-06 point III.)

Cf. supra : déclaration préalable obligatoire en application de l’article 22 I. de l’arrêté du 1er juin 2021 modifié.

Le professionnel de santé déclarant s’engage à solliciter une autorisation d'occupation du domaine public auprès de l'autorité compétente lorsque celle-ci est nécessaire (le plus généralement la mairie de la commune d’installation du barnum). Le professionnel est invité à s’assurer auprès de l’autorité compétente des formalités, conditions et obligations liées à cette occupation avant de débuter l'activité ou l'opération.

Le professionnel de santé, présent sur site ou à proximité immédiate en supervision doit être en mesure de présenter sa carte CPS ou e-CPS.

Egalement, l’accusé de réception automatique adressé par mail de la déclaration préalable obligatoire.

Ainsi que, le cas échéant, le document attestant de la délivrance de l’autorisation d’occupation du domaine public.

SIDEP


Le ministère des solidarités et de la santé a listé les solutions informatiques permettant de faciliter la saisie dans SIDEP pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient s’équiper.

Ces logiciels compatibles avec SI-DEP facilitent l’enregistrement des résultats en permettant une pré-saisie par le patient (par exemple via téléphone mobile) puis flashage via un QR Code dans l’outil et envoi des données vers SI-DEP. Certains de ces outils intègrent également d’autres fonctionnalités comme : suivi et contrôle analytique du test, prise de rendez-vous ou facturation

Conditions de réalisation et élimination des tests


Cf. conditions de prélèvements décrites en annexe à l’article 28 

Respect impératif des conditions de températures pour les TAg (indiquées dans la notice du fabricant des tests antigéniques utilisés) qui impactent la fiabilité du résultat. Les conditions de température et d’humidité à respecter sont décrites dans la notice technique du fabricant du test antigénique. Par application de ces conditions à respecter, la réalisation de ces tests ne peut se dérouler que dans des locaux chauffés faisant l’objet d’une surveillance de la température et du taux d’humidité.

Il est interdit de jeter les EPI, les écouvillons et les tests antigéniques utilisés dans la filière des ordures ménagères.

Le responsable du lieu de dépistage doit être en mesure de fournir le bordereau d’enlèvement et d’élimination des déchets dans la filière des DASRI par une société spécialisée.

Facturation des tests


Depuis le 15 octobre 2021, en dehors des cas cités à l’article 24 de l’arrêté du 1er juin 2021 modifié, la réalisation d’un examen RT-PCR ou test antigénique est à la charge de la personne.

Les personnes pouvant bénéficier d’une prise en charge par l’Assurance Maladie sont listées à l’article 24, et relèvent notamment des cas suivants : personnes mineures ; personnes ayant un schéma vaccinal complet ; personnes identifiées comme cas contact par l’assurance maladie ; personnes symptomatiques sur prescription médicale.

Les prix payés par le public sont identiques à ceux actuellement pris en charge par l’assurance maladie. Ils varient en fonction du type d’examen (RT-PCR ou test antigénique), du professionnel qui les réalise, du jour et du lieu où ils sont effectués (semaine/dimanche, domicile/cabinet, etc.).

Pour les tests RT-PCR réalisés par un laboratoire de biologie médicale, le tarif de référence est de 43,89 € ; pour les tests antigéniques, le tarif varie de 22,02 € à 45,11 €.

Toute surfacturation ou application de frais administratifs/logistiques supplémentaires est interdite.

Vous pouvez retrouver des indications au sujet des rémunérations en centre de dépistage sur le site de l'Assurance maladie 

 

Pour en savoir davantage sur :

Vaccination


Covid long


Autres sujets 


Je n'ai pas trouvé une réponse qui concerne ma situation


 Pour les questions plus généralistes nous vous invitons à vous rendre sur la FAQ dédiée à la Covid-19 du Gouvernement

Vous souhaitez nous adresser une question directement ? Vous avez la possibilité de nous contacter via un formulaire dédié depuis la plateforme Démarches simplifiées : ARS Île-de-France Covid : nous répondons à vos questions .

Aller plus loin

Mots clés