Canicule / fortes chaleurs : comment se protéger et réagir ?

Article

Face aux fortes chaleurs, adoptez les bons réflexes. Retrouvez toutes les conduites à tenir pour se protéger, garder son logement au frais, en cas de danger lors d'un épisode de canicule.

On définit la canicule comme une période pendant laquelle on connaît un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit durant au moins trois jours consécutifs.

En savoir + sur le dispositif “canicule” activé chaque année en Ile-de-France du 1er juin au 15 septembre.

Quels sont les risques d’une canicule / d’un épisode de fortes chaleurs ?

Tout le monde n’est pas en capacité de tolérer ces conditions météorologiques extrêmes. 

Il faut que les corps parviennent à s’habituer à ces températures importantes et réussissent à faire face aux conditions météorologiques (humidité, absence de vent, pollution atmosphérique) qui les accompagnent souvent. 

Suivre en direct les prévisions météorologiques de Météo France pour l’Ile-de-France

Accéder au bulletin de vigilance météorologique national de Météo France

Pour les personnes les plus fragiles (personnes âgées, femmes enceintes, bébés ou personnes en situation de handicap), l’exposition à des températures extérieures élevées, pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer, est susceptible d’entraîner de graves complications. 

  • Forte fatigue,
  • Accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur,
    Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. 
  • Apparition de pathologies liées à la chaleur, aggravation de pathologies préexistantes ou hyperthermie. 

Plusieurs signaux peuvent être identifiés et doivent vous interpeller

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
  • Crampes musculaires.
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
  • Agitation nocturne inhabituelle.

En cas de vigilance rouge et de canicule extrême, toutes les populations sont concernées même en bonne santé.

Que faire en cas de danger : malaise, déshydratation ?

Au moindre doute de déshydratation chez une personne fragile contacter le médecin traitant. Lors d’un malaise ou tout autre urgence, privilégiez les appels aux numéros de secours :

  • le 15 (Samu),
  • le 18 (Pompiers)
  • le 112 (numéro d’urgence unique européen).

Un numéro d’information est disponible en cas d’épisode de forte chaleur Canicule-info-service. 

Il est activé dès que des territoires passent au niveau de vigilance orange (en savoir + sur le dispositif canicule porté en Ile-de-France)

0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe, tous les jours de 09h à 19h)

Quels gestes adopter face à la canicule / aux fortes chaleurs ?

Pour tous et tout particulièrement pour la personne âgée, la femme enceinte, le bébé ou la personne en situation de handicap, il est nécessaire de : 

  • boire régulièrement de l’eau ; 
  • mouiller son corps et se ventiler ; 
  • manger en quantité suffisante ; 
  • éviter les efforts physiques ; 
  • ne pas boire d’alcool ; 
  • maintenir son habitation au frais en fermant les volets le jour ; 
  • passer du temps dans un endroit frais (cinéma, bibliothèque, supermarché ...) 
  • donner et prendre des nouvelles de ses proches. 

Comment se protéger face à la canicule ?

  • Cherchez à maintenir au maximum votre corps au frais 
    • Préférez des vêtements amples, en matière naturelle type coton ou lin
    • Buvez de l’eau en quantité normale, à température ambiante et à fréquence régulière sans attendre d’avoir soif. Les autres boissons type alcool, café, sodas et autres boissons sucrées sont à éviter
    • Prenez régulièrement des douches à température ambiante pour ne pas exposer votre corps à des grands écarts de chaleur
    • Humidifiez votre corps avec un brumisateur puis ventilez le avec un ventilateur à de nombreuses reprises durant la journée
    • Veillez à passer du temps durant la journée et à vous reposer dans des pièces fraîches (dans votre logement ou à proximité dans un lieu adapté)
  • Mangez en quantité raisonnable et à fréquence régulière. Privilégiez des aliments crus et plats froids. Evitez le plus possible les cuissons (type four) 
  • Évitez toutes activités physiques (jardinage, bricolage, ménage etc.) et sportives à l’extérieur ou en intérieur durant la canicule. Pour les personnes étant amenées à travailler à l’extérieur, veillez à humidifier régulièrement vos vêtements, casquette chaque fois qu’ils sont secs et à vous asperger d’eau régulièrement

Comment garder son logement au frais en cas de canicule ?

Quelques consignes de base peuvent être appliquées pour maintenir son logement au frais durant une phase de canicule.

  • Gardez vos stores baissés durant la journée notamment les façades exposées directement au soleil. 
  • Veillez à relever vos stores après le coucher du soleil pour faciliter le passage de l’air.

Vous pouvez maintenir une ouverture des stores, volets durant la journée via les parties ombragées de votre habitation en veillant à suivre le mouvement du soleil (façades à l’ombre le matin et au soleil l’autre partie de la journée)

  • Ventilez votre logement durant la nuit à la tombée des températures

Si la vague de chaleur intervient en même temps qu’une alerte à la pollution atmosphérique, la lutte contre la chaleur est prioritaire. Il faudra donc veiller à ventiler votre logement uniquement durant la nuit en appliquant si besoin (notamment pour les personnes asthmatiques) les mesures suivantes :

  • Pendez un linge humide devant une fenêtre ouverte (de préférence une serviette de bain). Re-mouillez le linge dès qu’il est sec
  • Placez un pain de glace ou un sac de glaçons dans un courant d’air (devant un ventilateur).
  • Versez régulièrement un seau d’eau, si possible, le soir après le coucher du soleil, sur une terrasse, un balcon ou un appui de fenêtre.

Pour savoir si une alerte à la pollution atmosphérique est déclenchée en Ile-de-France