La santé avance en Île-de-France

Hépatite A : l’ARS met en place un accès gratuit au vaccin pour les personnes exposées

Article
Visuel
hépatite A : vaccin
Depuis février 2017, on observe une augmentation du nombre de cas d’hépatite A en Île-de-France. Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes sont particulièrement exposés. L’ARS met en place un dispositif de vaccination pour prévenir les infections et limiter la propagation du virus.
Corps de texte

Depuis le 1er janvier 2017, 258 cas de virus de l'hépatite A (VHA) ont été déclarés à l’ARS, contre 141 sur l’ensemble de l’année 2016. Parmi les cas, 83% sont des hommes (48% en 2016) dont 87% sont âgés de 15 à 49 ans (48% en 2016).

L’hépatite A est une maladie aigüe du foie due à un virus très contagieux différent de ceux responsables des hépatites B et C. La transmission du virus se fait par contact avec les matières fécales (selles) : contact direct ou par l’intermédiaire d’objets souillés, d’eau ou d’aliments contaminés. Les pratiques sexuelles oro-anales sont particulièrement à risque de transmission.

La vaccination est la protection la plus efficace contre cette infection.

L’Agence régionale de santé Île-de-France met en place un accès gratuit au vaccin pour la population à risque. Dans le contexte d’une limitation des doses de vaccin disponibles, les doses nécessaires ont été réservées en priorité pour l’ensemble des Centres Gratuits d'Information, de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD) franciliens.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Liens utiles

Mots clés

Hépatites-VHC/B/A Vaccination