La santé avance en Île-de-France

Favoriser la « marchabilité » : un levier d’actions pour améliorer la santé des Franciliens

Etude et rapport
Santé publique
Date de publication
Visuel
publication - visuel générique
L’Agence régionale de la santé Île-de-France a souhaité explorer l’impact de l’environnement physique sur la pratique de la marche à pied et les liens avec la prévalence du diabète de type 2, pathologie chronique intimement liée à la sédentarité.
Corps de texte

La présente étude se veut résolument être un outil d’aide au diagnostic et au ciblage d’actions de promotion de la santé et d’aménagement urbain des collectivités impactées par ce cumul de vulnérabilités (faible niveau de marchabilité et forte prévalence du diabète).

Elle alimentera les projets et expérimentations promues dans le cadre de l’axe 5 du Projet Régional de Santé 2 (2018-2022), et plus spécifiquement en lien avec le projet de transformation « Généraliser les démarches d’intégration de la santé dans l’urbanisme et l’aménagement dans le contexte du Grand Paris ».