La santé avance en Île-de-France

Enquête Que Choisir sur la qualité de l’eau : les précisions de l’ARS

Actualité
Santé publique
Date de publication
Archivé
Visuel
Verre d'eau rempli au robinet
Crédit : fotolia
Suite à la publication le 26 janvier de l’enquête UFC-Que Choisir sur la qualité de l’eau du robinet, l’ARS Île-de-France souhaite apporter les précisions suivantes pour la bonne information des consommateurs :
Corps de texte
  • La présence de plomb, de cuivre ou de nickel indiquée dans l‘enquête UFC-Que Choisir est le fait de prélèvements effectués à domicile, au robinet des consommateurs.  Par conséquent, leur présence dans les analyses mentionnées ne signifie en aucun cas que cette pollution affecte l’ensemble du réseau ou de la ville. Elle peut ne concerner par exemple que le logement, voire que le robinet, où le prélèvement a été réalisé. Contrairement à ce qui a pu être indiqué initialement dans cette enquête (en particulier sur la carte interactive), la qualité de l’eau distribuée dans les communes de Evry, Courcouronnes, Lisses, Bondoufle, Ris-Orangis et Villabé (Essonne) et dans celles de Créteil, Bonneuil-sur-Marne, Sucy-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Boissy-Saint-Léger et Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) ne peut être mise en cause. Selon l’ensemble des analyses réglementaires réalisées, l’eau distribuée dans ces communes est de bonne qualité.
  • Par ailleurs, l’enquête de l’UFC-Que Choisir indique que l’eau distribuée dans la commune de Tremblay-en-France est de qualité variable, notamment en raison du paramètre pesticides. L’ARS Île-de-France tient à préciser que selon l’ensemble des analyses réglementaires réalisées, l’eau distribuée dans cette commune est de bonne qualité. Les quelques valeurs de pesticides observées restent en-dessous des valeurs sanitaires maximales et ne représentent donc pas un risque pour la santé des consommateurs.

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens Utiles