« Écomaternité » : l’ARS Île-de-France met en place un programme territorial de maternités écoresponsables initié avec l’AP-HP

Communiqué de presse

Mis en place par l’Agence, ce dispositif d’accompagnement s’inscrit dans la dynamique éco-responsable engagée au sein de plusieurs maternités de l’AP-HP en matière de santé environnementale. « Écomaternité » est destiné à faire évoluer les organisations et les pratiques des acteurs du parcours de périnatalité vers la prise en compte des enjeux de santé environnementale et d’éco-responsabilité.

« Écomaternité » est un programme au bénéfice des femmes enceintes, des nouveau-nés et des professionnels de santé, d’ores et déjà étendu à plusieurs maternités d’Île-de-France.

L'environnement, enjeu majeur pour femmes enceintes et jeunes enfants

L’environnement est un déterminant majeur pour la santé, particulièrement pour les femmes enceintes et les jeunes enfants sur la période des 1000 premiers jours. La grossesse, le séjour en maternité après l’accouchement et la petite enfance sont des moments-clés où les structures de périnatalité et les professionnels de santé ont un rôle à jouer pour prévenir et limiter les expositions environnementales.

Le programme « Écomaternité »

C’est pour accompagner les acteurs de périnatalité que l’ARS Île-de-France a souhaité engager le programme « écomaternité », en partenariat avec :

13 maternités AP-HP : Beaujon, Bichat Claude-Bernard, Jean Verdier, Lariboisière, Louis-Mourier, Robert Debré, Necker – Enfants malades, Cochin Port-Royal, Antoine-Béclère, Bicêtre, Armand-Trousseau, Tenon et Pitié-Salpêtrière

6 maternités publiques hors AP-HP : CASH de Nanterre, Rives de Seine, Saint-Denis ainsi que les trois maternités du Groupement hospitalier de territoire Grand Paris Nord Est : Aulnay, Montfermeil et Montreuil.

3 réseaux de périnatalité : Réseau de Santé Périnatal Parisien, le Réseau Périnat 92et le Réseau Naitre dans l’Est Francilien.

 Ce programme s’inscrit plus largement dans le cadre des actions du Plan régional santé environnement et dans une approche de développement durable.

Il concerne, dans un premier temps,  les maternités du territoire nord parisien(Seine-Saint-Denis et Hauts-de-Seine Nord), Dont 6 maternités de l’AP-HP (Beaujon, Bichat Claude-Bernard, Jean Verdier, Lariboisière, Louis-Mourier, Robert Debré), où les inégalités sociales et territoriales de santé et les problématiques de santé environnementale sont particulièrement prégnantes.

Ce programme vise :

  • D’une part, à réduire l’exposition des femmes enceintes et des jeunes enfants aux polluants environnementaux en faisant évoluer les organisations et les pratiques des acteurs du parcours de périnatalité, et en premier lieu des maternités, vers la prise en compte des enjeux de santé environnementale (ex : imposer des critères d’achat Santé Environnementale aux fournisseurs, établir une ordonnance avec un minimum de molécules indésirables au niveau des excipients, éviter les perturbateurs endocriniens suspectés dans le gel d’échographie ou le lubrifiant, etc) ;
  • Et d’autre part, à renforcer les liens entre les acteurs de la périnatalité, en créant une dynamique territoriale en matière de santé environnementale.

Concrètement, les maternités volontaires bénéficient de l’appui d’une cheffe de projet dédiée à l’AP-HP, mais aussi de formations en santé environnementale pour leurs équipes et d’un accompagnement personnalisé à la transformation de leurs pratiques et organisations (diagnostics, plans d’actions et accompagnement à la mise en œuvre).

Le développement du programme

Un premier webinaire s’est tenu le 29 juin 2021. Il a réuni plus de 40 professionnels de santé et responsables de directions « achat », « développement durable » des établissements et réseaux de périnatalité concernés, pour présenter la démarche et lancer le projet. Des rencontres ont ensuite eu lieu avec l’ensemble des équipes des services de maternités associées pour identifier les besoins de formation et d’accompagnement, chaque maternité ayant vocation à s’inscrire dans le programme selon son rythme et ses moyens.

Un plan de formation articulé autour de trois niveaux est proposé aux acteurs engagés dans le programme. Il a déjà permis de former près de 200 soignants en 2021 et plus de 250 soignants sont prévus en 2022.

Par ailleurs, des audits d’évaluation des expositions environnementales (chimiques, biologiques et physiques) avec une attention particulière pour les perturbateurs endocriniens seront prochainement réalisés auprès de 6 maternités volontaires.

L’ambition du dispositif « écomaternité » est d’associer à terme l’ensemble des professionnels de la périnatalité pour les rendre acteurs de la promotion en santé environnementale, diffuser des messages de prévention auprès des nouveaux parents et leur entourage, et ainsi créer une culture commune et une dynamique collective en s’appuyant sur la diversité des initiatives locales.

Des évènements sous forme de webinaire ou de rencontre se tiendront tous les semestres à l’attention de la communauté « écomaternité ». Le prochain webinaire aura lieu le jeudi 10 mars 2022, en mettant l’accent sur l’offre d’accompagnement destinée aux maternités volontaires.

 

Aller plus loin

Contact

Contacts presse

ARS Ile-de-France : Alizée Feauveaux - alizee.feauveaux@ars.sante.fr
AP-HP : 01 40 27 37 22 -service.presse@aphp.fr