Dispositif de suivi partagé des projets d’actions structurelles de lutte contre les inégalités sociales de santé (ISS)

Actualité
Santé publique

Dans le cadre de l’appel à projets « Réduction des inégalités » lancé en 2021 par l’Agence Régionale de Santé Île-de-France, un dispositif de suivi partagé des projets retenus a été mis en place.

Ce dispositif vise à encourager les stratégies et modes d’interventions favorables à la réduction des inégalités sociales de santé (ISS) autour de plusieurs thématiques de santé publique, il a pour ambition d’accompagner les porteurs de projets dans le déploiement de leurs projets.

La mutualisation des acquis et des expériences de l’ensemble des porteurs retenus doit permettre de construire des principes d’actions, de faire émerger les questionnements mais aussi les bonnes pratiques.

Des sessions de travail qui mettent en perspective les projets retenus autour de sept thématiques de santé publique

Pour accompagner le déploiement des projets retenus, le dispositif de suivi partagé des projets prend la forme de sessions de travail réunissant plusieurs porteurs de projets. Pour tester et faire mûrir ces initiatives les échanges s’articulent autour de de sept thématiques de santé publique :

  • Comment le projet permet-il de faire émerger des bonnes pratiques permettant d’articuler l’habitat/logement et son impact sur la santé des personnes ?
  • Quels outils méthodologiques sont mobilisés pour renforcer l’approche participative dans le processus de gouvernance du projet afin d’intégrer les personnes les plus éloignées ?
  • Comment le projet intègre-t-il la thématique des discriminations sociales et leurs implications sur la santé des personnes ?
  • Les conditions du déploiement d’actions intersectorielles dans les démarches en santé communautaire permettant d’intégrer l’ensemble des paramètres favorables à une approche en santé globale.
  • Qu’observe-t-on en matière d’interaction entre les déterminants (habitat, emploi, discriminations) et de la différence d’impact du programme au prisme du cumul de facteurs négatifs?
  • Comment le numérique permet-il d’agir sur la réduction des inégalités sociales de santé ISS ?
  • De quels éléments dispose-t-on pour répondre aux enjeux de santé des femmes en situation de travail précaire ?

Une première session de partage de bonnes pratiques sur la thématique des discriminations sociales et leur impact sur la santé avec huit porteurs de projets

Pour cette première rencontre organisée au siège de l’Agence Régionale de Santé Île-de-France le jeudi 31 mars 2022, huit porteurs de projets ont pu présenter leur projet avec l’objectif de mutualiser les expériences et de contribuer à la connaissance de tous en répondant à plusieurs questions de santé publique.

La Trame La Mayotte - Plateforme d’inclusion citoyenne, d’accompagnement individuel et de déstigmatisation psychique: « l’accueil n’est pas uniquement psychique. J'ai été pendant de longues années en ALD sans suivi, mon état se serait encore plus dégradé si je n'avais croisé la Trame. Il faut d'abord croire qu'on est quelqu'un pour avoir accès aux soins », raconte une usagère.

Banlieues Santé – Association portant un projet de formation à la promotion de la santé des femmes-ressources.

CCAS de Grigny - Centre communal d’action sociale portant un projet de lutte contre la précarité menstruelle.

Secours Populaire Français d’Ile-de-France – Association proposant un plan d’action visant à réduire la précarité numérique dans un contexte de dématérialisation des démarches en santé.

CASP – Association présentant un projet visant à développer l’accès à la couverture médicale et aux soins des personnes en situation de pauvreté.

Compagnons bâtisseurs – Association portant un projet de sensibilisation à la qualité de l’air intérieur auprès des ménages en quartiers prioritaires de la ville.

Association Départementale des Gens du Voyage de l’Essonne mettant en œuvre un projet sur l’intercompréhension soignants/soignés favorisant les pratiques de soins non-discriminantes.

Solidarités International - Association proposant un projet pour promouvoir les pratiques d’hygiène sur les aires d’occupation dans le cadre du plan de lutte contre le saturnisme en bidonvilles, squats et habitats non conventionnels franciliens.

 

Retour sur cette première rencontre :

La richesse des échanges entre les porteurs et la volonté de partager les expériences en matière de lutte contre les inégalités de santé permettent à chacun d’en tirer un apprentissage collectif précieux. Cette première rencontre a montré une progressivité intéressante dans le déploiement des actions soutenues.

L’adhésion des porteurs à ce dispositif de suivi partagé des projets témoigne aussi de l’ambition des acteurs de s’inscrire dans une approche intersectorielle pour traiter la question des inégalités sociales de santé.

La participation et l’implication des minorités sociales dans la conception des projets favorise l’adhésion des bénéficiaires et permet de tenir compte de manière concrète de leurs besoins et des difficultés qu’elles rencontrent pour améliorer leur propre santé.

Nils Minssieux, mission réduction des inégalités au sein de la direction de la santé publique

Questionner, encourager, inspirer ou encore échanger sur le rôle d’innovateur social porté par les différentes initiatives présentées s’inscrit dans l’accompagnement proposé par l’Agence Régionale de Santé Île-de-France pour le déploiement et la consolidation des projets retenus.

Aller plus loin