Dispositif Covid STOP Ensemble

Article
Visuel
logo du dispositif covid stop ensemble

L’Agence Régionale de Santé Ile-de-France mène une vaste campagne de prévention et de promotion de la santé en vue d’enrayer la propagation de l’épidémie Covid-19. « Covid STOP Ensemble » cherche à mobiliser l’ensemble de la population francilienne et à sensibiliser certains publics souvent plus exposés et plus fragiles, à l’intérêt des mesures de prévention (gestes barrières, dépistage, vaccins).

Corps de texte

Lancé en septembre 2020, le programme repose sur le travail de proximité et l’engagement des associations et collectivités partenaires. Il comprend :

  • La mobilisation d’équipes mobiles de prévention pour intervenir sur certains points de l’espace public, pour sensibiliser et renforcer l’information et l’adhésion des populations aux messages de prévention en direction des territoires et publics prioritaires.
  • La mise en place d’un plan de formation pour « Promouvoir les mesures de prévention de la Covid-19 par des actions au plus près de la population, en Ile-de-France » à destination des partenaires associatifs et des collectivités locales
  • La diffusion d’une information claire en direction des populations et des partenaires à travers les newsletters et web conférences régulièrement tenues entre l’Agence, les associations et les coordonnateurs CLS et CLSM. Ces temps d’échange permettent d’adapter les messages et outils de communication aux besoins soulevés et d’assurer la continuité et l’efficacité du travail de médiation et de sensibilisation à la Covid-19.
  • Une animation territoriale et régionale renforcée avec les collectivités porteuses de Contrats Locaux de Santé et de Conseils Locaux de Santé Mentale. Les échanges avec l’Agence permettent une veille active concernant les impacts multifactoriels de la crise sanitaire sur la santé des personnes : santé physique, santé mentale, prise en compte des difficultés sociales.
  • La mise à disposition de matériel (masques chirurgicaux ; flyers ; kakémonos ; affiches…)
  • La mise à disposition d’une plateforme de ressources pour les coordonnateurs CLS et CLSM.
Je souhaite rejoindre le dispositif

 

Les associations ont développé diverses modalités d’intervention lors de leurs actions de prévention contre la Covid-19. Elles ont été amenées, suite au confinement, à adapter et renforcer leur présence auprès des populations qu’elles suivent habituellement.

  1. Les actions d’aller vers au plus près des habitants :
  • vers l’espace public : pour donner plus de visibilité aux actions d’information et de promotion des gestes barrières, Voisin Malin a ajouté à ses habituelles opérations de porte à porte des interventions extérieures avec des stands itinérants aux sorties des gares RER en Seine-Saint-Denis.

    L’association Espace Les Monis a mené des actions de prévention sur les parkings de supermarchés et ESPOIR à Evry dans le gymnase du Parc des Loges. EPDH est également présent depuis septembre sur les sites de dépistage mis en place par l’ARS et sur certains « hotspots » (foyers de jeunes travailleurs, hôtels sociaux, gares, QPV, marchés, universités).

  • vers des groupes et communautés plus spécifiques : AIDES et AFRIQUE AVENIR effectuent régulièrement des maraudes spécialisées de prévention au VIH/ Sida et hépatites virales dans différents départements franciliens et auprès de leurs publics. A ces actions de prévention menées aux abords des gares, dans des lieux de rassemblement, les associations ont associé une stratégie de discussion et de médiation sur les gestes barrières, le port du masque et le dépistage.

    Des associations assurent également une présence préventive et éducative auprès des jeunes et des familles des quartiers prioritaires :  VAVUPS a mis en place à Villeneuve-la-Garenne des actions de terrain à la rencontre des jeunes de 11/25 ans, des maraudes en soirée pendant le couvre-feu.  PLUS LOIN a gardé un lien avec les familles du quartier « Les portes du XXe » en développant le soutien scolaire, les temps parents-enfants et en abordant les problématiques engendrées par le confinement.  

  1. La prévention par l’usage du numérique et des réseaux sociaux 

L’association Agir Pour Un Engagement Citoyen (APEC) a intensifié ses interventions en ligne auprès des habitants et notamment des personnes confrontées à la précarité de Sarcelles. Elle a aussi produit des tutoriels vidéo pour les aider à se familiariser avec les outils numériques et a créé des boites mail pour ceux qui n’en avaient pas.

Ensemble Pour Le Développement Humain (EPDH) a également intensifié sa présence sur les réseaux sociaux afin de faciliter les démarches des habitants du Val d’Oise au plan administratif, éducatif, médical ou juridique. L’association dispose également d’un réseau d’entraide en ligne et sur le terrain permettant à 650 familles d’être en relation directe avec les institutions du territoire (CCAS, CAF, mairies…).

  1. La mobilisation par et pour les habitants 

Les associations ont démultiplié leurs capacités de contact et d’engagement en s’appuyant sur les habitants des quartiers avec l’objectif d’en faire des relais de terrain.

Aux abords des écoles de Trappes, le collectif Ensemble On Va Plus Loin a diffusé un kit de protection, un quiz portant sur l’hygiène des mains, le masque, la distanciation et a proposé un goûter aux enfants afin de faciliter la conversation avec les familles.  Une lettre des habitants aux habitants du quartier St Pergaud-Verlaine a été distribuée s’appuyant sur des témoignages de personnes qui ont fait l’expérience de la COVID 19.

Unis Vers Cités, un collectif d’habitants et d’acteurs du quartier de l’université de Nanterre (92) a expérimenté des cafés nomades puis a impulsé des actons de solidarité, des projets citoyens et des actions de prévention auprès des habitants et des partenaires sous la forme d’un rendez- vous hebdomadaires.

  1. Le partenariat :

Afin d’intensifier leur présence et de conjuguer leurs efforts, des associations ont mis en commun leurs moyens et leurs organisations :

Migrations Santé France, outre ses permanences de médiation socio sanitaires sur les lieux de vie au sein des foyers de travailleurs migrants et résidences sociales, s’est associée aux actions d’autres partenaires sur la Seine-et-Marne : AVIH 77, Equalis, le Secours Populaire, la Croix Rouge Française pour mener des actions de promotion des gestes barrières.

La Maison de La Prévention de Fontenay-Sous-Bois (94) a mis en place des ateliers de couture en partenariat avec l’antenne jeunesse du Service Municipale de la Jeunesse (SMJ) et une association de quartiers qui a mobilisé de nombreuses personnes ressources intervenant dans les foyers de migrants.

 

Cette cartographie présente l’activité menée depuis septembre 2020 dans le cadre du plan d’actions Covid Stop Ensemble. Elle détaille les sites d’interventions - au niveau communal - et les associations engagées dans le dispositif.

Santegraphie

Les ressources documentaires nationales et régionales sur la Covid-19 ci-dessous sont mises à disposition des intervenants de terrain et partenaires associatifs, qu’il s’agisse d’outils d’information et de prévention destinés au grand public, ou adaptés aux populations spécifiques.

Ressources pour le grand public 

PromoSanté Ile-de-France a réalisé des sélections de ressources documentaires sur différentes thématiques en lien avec l'impact de la pandémie et du confinement

Retrouvez toutes informations et ressources fiables sur la Covid-19 répertoriées par l'Agence

Ressources multilingues :

La page de Santé Publique France "Info accessible à tous

Support ressources multilingues Covid-19 édité par l'Observatoire Santé mentale, Vulnérabilités et Sociétés

Le site Avec.toi.org

Outils de communication réalisés par l’ARS

Supports édités par l'ARS :

L'Agence lance une campagne de financement auprès des associations engagées dans le dispositif Covid Stop Ensemble ouverte jusqu'à fin octobre 2021.

En savoir plus sur la campagne de financement Covid Stop Ensemble