Déconfinement : l'ARS Île-de-France appelle à reprendre la vaccination

Actualité
Santé publique
Date de publication
Visuel
Un enfant en train d'être vacciné
Crédit Fotolia
L’épidémie de Covid-19 a rappelé l’importance de la prévention primaire, dont la vaccination fait partie, pour prévenir le risque infectieux à l’échelle individuelle mais également collective.
Corps de texte

Pendant le confinement, les vaccinations ont nettement diminué. Il est important de reprendre le rattrapage vaccinal pour toute la population, en ciblant les populations particulièrement fragiles :

  • nourrissons
  • personnes avec maladies chroniques,
  • personnes immunodéprimées,
  • personnes âgées,
  • femmes enceintes

Quelques rappels concernant le rattrapage vaccinal 

  • Il n’est pas nécessaire de reprendre dès le début un schéma vaccinal interrompu.
  • Toutes les doses déjà administrées comptent, dès lors que l’âge minimal, l’intervalle minimal entre les doses et la dose d’antigène recommandée pour l’âge ont été respectés.
  • Seules les doses manquantes pour compléter un schéma de primo-vaccination et le premier rappel doivent être administrés.
  • L’allongement du délai prévu entre deux injections ne nuit pas à la qualité de la réponse immunitaire.
  • Privilégier l’utilisation de vaccins combinés dans le respect de l’autorisation de mise sur le marché, avec possibilité de réaliser jusqu’à quatre injections au cours d’une même séance de vaccination.

Liens utile

Aller plus loin