Création de deux structures « Lits d’Accueil médicalisé » (LAM) dans le département des Hauts-de-Seine

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Médico-social

En cours

AAP générique

L’Agence régionale de santé d'Île-de-France lance un appel à projet visant à la création de deux structures dénommées « lits d’accueil médicalisés », l’une de 25 places à implanter à Nanterre et l’autre de 25 places à implanter dans le département des Hauts-de-Seine.

Contexte de l’appel :

Les personnes en situation de précarité, résidant dans un logement ou un hébergement précaire ou sans abri présentent souvent des problèmes sanitaires complexes. Du fait de leurs conditions de vie, de leurs problématiques qui entremêlent des questions sociales, économiques, médicales et/ou psychologiques, les besoins de ces personnes sont à la fois sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

L'objectif de l’Agence est d’organiser, au plus près des besoins des populations sur leur territoire de vie, une réponse cohérente et adaptée et un parcours de santé structuré et fluide. Cette ambition est le fil conducteur transversal des schémas d’organisation régionaux.

Les structures de soin résidentiel pour les personnes en difficultés spécifiques répondent aux exigences de transversalité et de pluridisciplinarité du Schéma Régional de Santé (SRS), en garantissant une prise en charge médico-sociale temporaire des personnes sans domicile, quelle que soit leur situation administrative et un accès à tous aux soins. L’offre en soin résidentiel propose une solution efficace et adaptée aux besoins identifiés en Ile-de-France.

Le département des Hauts-de-Seine ne dispose pas à ce jour de places de Lits d’accueil médicalisés (LAM). Or celui-ci accueille sur son territoire des personnes en situation de précarité présentant des pathologies lourdes nécessitant une prise en charge globale et multi partenariale.

  • Au nord du département certaines structures d’accueil pour personnes sans domicile rencontrent des usagers en grande vulnérabilité dont leur l’état de santé nécessiterait un hébergement et une prise en charge médico-sociale globale et pluridisciplinaire. Certaines situations rencontrées par les acteurs, y compris par les professionnels d’autres types de structures médico-sociales, relèveraient d’une prise en charge en LAM. Compte tenu des besoins immédiats sur Nanterre, le projet retenu à Nanterre devra pouvoir être mis en service dans un délai maximum de trois mois suivant la notification de l’autorisation.
  • Le sud du département dispose d’un nombre moins important de structures d’accompagnement pour les personnes sans abri ; de ce fait, le projet d’ouverture de LAM devra, dès sa conception, s’appuyer sur les acteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux existant sur ce territoire afin de garantir une prise en charge multi partenariale. Le projet retenu dans le sud du département devra pouvoir être mis en œuvre au 1er janvier 2023.

Calendrier :

  • Lancement de l’avis d’appel à projets : 20 octobre 2021
  • Clôture de l’appel à projets : 20 décembre 2021

Conditions de candidature :

Les conditions de candidatures sont détaillées dans l’Avis d’appel à projet.