Covid-19 : Poursuite de l’activité de la plateforme régionale d'accès aux tests PCR de l'ARS pour accélérer la prise de rendez-vous

Actualité
Offre de soins
Date de publication
Visuel
L’ARS Île-de-France, en lien avec les laboratoires de biologie médicale franciliens (LBM), l’URPS Médecins et l’URPS Biologistes, a mis en place la plateforme régionale d’accès aux tests permettant une prise de rendez-vous rapide pour les publics prioritaires.
Corps de texte

Lancée le 17 août 2020 et renouvelée pour 3 mois depuis le 17 novembre 2020, la plateforme régionale d’accès aux tests permet, sur demande d’un professionnel de santé et si la personne concernée ne peut obtenir de rendez-vous pour un dépistage dans les 24 heures, d’orienter le patient covid-19 vers un laboratoire qui le prendra en charge et réalisera un test PCR dans des délais garantis.

La plateforme fonctionne :

La plateforme est chargée de contacter le laboratoire d’astreinte le plus proche du domicile de la personne nécessitant un dépistage. La date et l’heure du rendez-vous obtenu sont confirmés par mail à la personne concernée.

Sont considérés comme publics prioritaires :

  • Les personnes symptomatiques ;
  • Les personnes contacts à risque identifiées par l’assurance maladie ;
  • Les professionnels de santé ;
  • Les personnels de l’éducation nationale (enseignants et administratifs) et les intervenants des accueils périscolaires depuis le 16 novembre 2020. A ce titre les médecins scolaires ont désormais accès à la plateforme pour la demande de prise de rendez-vous.

La plateforme régionale d’accès aux tests peut enregistrer jusqu’à 400 demandes par jour et comptabilise, depuis le 17 août 2020 près de 8 900 RDV obtenus. Ce dispositif s’ajoute aux autres outils déployés par l’Agence et ses partenaires, qui visent à assurer l’accès au dépistage des personnes.

Plateforme d’aide à l’obtention d’un rendez-vous dans un laboratoire de biologie médicale permettant le dépistage des publics prioritaires.

Pour la mise en œuvre de la plateforme et notamment le dépistage des patients symptomatiques du Covid-19 et des personnes dites « cas contact » de cas avérés sous 24 heures, l’ARS IDF procède à un traitement de données personnelles.

Objet du traitement (finalité et base légale) :

L’Agence régionale de santé Île-de-France a mis en place une plateforme d’aide à l’obtention d’un rendez-vous dans un laboratoire de biologie médicale (LBM) pour permettre le dépistage des publics prioritaires.

La base légale du traitement est l’exécution d’une mission d’intérêt public (cf. article 6.1.e) du Règlement européen sur la protection des données).

Données traitées :

  • Nom et prénom des biologistes d’astreinte, numéro de portable d’astreinte ;
  • Nom et prénom du médecin traitant, code postal, N° RPPS, adresse de messagerie électronique ;
  • Nom et prénom des personnes prioritaires, date de naissance, numéro de téléphone, adresse postale et mail si disponible.

Destinataires des données :

Personnels des laboratoires de biologie médicale prenant en charge le dépistage.

Durée de conservation des données :

Durée du marché public avec une durée maximale de trois mois à compter de la collecte.

Droits des personnes :

Vous pouvez accéder aux données vous concernant ou demander leur effacement. Vous disposez également d'un droit d’opposition, d’un droit de rectification et d’un droit à la limitation du traitement de vos données (cf. cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits).

Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter notre délégué à la protection des données (DPO).

  • Contacter notre DPO par voie électronique : ars-idf-dpd@ars.sante.fr
  • Contacter notre DPO par courrier postal : La déléguée à la protection des données, ARS Île-de-France - Millénaire 2, 35 Rue de la Gare - 75019 Paris.

Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits Informatique et Libertés ne sont pas respectés ou que le dispositif de contrôle d’accès n’est pas conforme aux règles de protection des données, vous pouvez adresser une réclamation en ligne à la CNIL ou par voie postale.

Aller plus loin