Covid-19 : Vaccination des enfants en centres de vaccination pédiatriques en Île-de-France

Article

Depuis le 15 décembre 2021, la vaccination contre la Covid-19 est ouverte aux enfants fragiles âgés de 5 à 11 ans. A compter du 22 décembre 2021, elle s’étend sans obligation à l’ensemble de cette classe d’âge. Retrouvez des informations et un accès à la liste des lieux de prise en charge des enfants.

Depuis quelques semaines, l’épidémie de COVID-19 connaît une accélération très rapide, avec un taux d’incidence en forte augmentation dans toutes les classes d’âge, y compris chez les enfants.

La vaccination est désormais ouverte aux enfants, pour les protéger et leur éviter toute forme grave et/ou prolongée de la Covid.

Dans le contexte épidémiologique actuel et au vu des données disponibles notamment sur son efficacité, la Haute autorité de Santé (HAS) considère que le bénéfice individuel de la vaccination est établi pour tous les enfants de 5 à 11 ans dans son avis formulé le 20 décembre 2021 (nouvelle fenêtre)

Selon le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, la vaccination des enfants devrait également apporter un bénéfice collectif en permettant une diminution de la circulation virale et des contaminations intrafamiliales.

Qui est concerné ?

La vaccination est ouverte depuis le 22 décembre à tous les enfants âgés de 5 à 11 ans à l’exception de ceux présentant des contre-indications.

La Haute Autorité de santé a établi une liste de contre-indications médicalement reconnues (nouvelle fenêtre - Ministère des solidarités et de la santé) (reprise à l’annexe 2 du décret du 7 août, modifié par le décret n° 2021-1069 du 11 août 2021), certaines étant d’ailleurs spécifiques aux enfants (notamment le « syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique »).

L’autorisation d’un seul des deux parents est nécessaire à la vaccination contre le Covid-19 des enfants de 5 à 11 ans, un seul parent accompagnateur suffit. Le parent accompagnateur doit fournir sur place le formulaire d’autorisation parentale dûment signé par l’un des deux parents. Le nouveau formulaire d'autorisation, désormais unique pour tous les enfants de 5 à 15 ans inclus, est disponible sur le site du ministère de la santé.

Quels vaccins peuvent-ils recevoir ?

Un vaccin spécialement dosé pour les enfants de 5 à 11 ans est disponible. Il s’agit de la forme pédiatrique du vaccin Pfizer-BioNTech, qui est trois fois moins dosée que la forme adulte du vaccin.

Les enfants de 5 à 11 ans doivent recevoir deux doses de vaccins. Pour les enfants, la deuxième dose doit intervenir 3 semaines après la première (un délai à prévoir entre 18 et 24 jours), sauf dans les deux exceptions suivantes :

  • Les enfants ayant déjà contracté la Covid-19 ne doivent recevoir qu’une seule dose ;
  • Les enfants ayant contracté la Covid-19 plus de 15 jours après la première dose de vaccin ne doivent recevoir qu’une seule dose. Il peut être alors considéré que l’infection représente une stimulation équivalente à l’injection d’une seconde dose de vaccin ;
  • Les enfants ayant contracté la Covid-19 moins de 15 jours après la première dose de vaccin doivent recevoir une seconde dose deux mois après l’infection.

Ces recommandations ne s’appliquent pas aux enfants sévèrement immunodéprimés pour qui il est impératif de prévoir un suivi rapproché du médecin spécialiste, qui appréciera au cas par cas le schéma vaccinal à recommander.

Pourquoi faire vacciner ses enfants ?

Le professeur Alain Fischer répond à vos questions sur la vaccination des enfants.

Vous avez d’autres questions sur la campagne de vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans ? Rendez-vous sur la FAQ dédiée à la vaccination des enfants (nouvelle fenêtre) sur le site du Ministère des solidarités et de la santé.

Où faire vacciner son enfant en Ile-de-France ?

La vaccination pédiatrique est disponible en ville chez son médecin, son pharmacien, auprès d’un infirmier ou d’une sage-femme. Les chirurgiens-dentistes peuvent également vacciner les enfants sous réserve d'une prescription médicale. 

Trouvez un professionnel pour faire vacciner votre enfant sur santé.fr

Protéger tous les élèves et les adultes et assurer l'éducation pour tous

Pour tout savoir sur le protocole sanitaire et le cadre de fonctionnement mis en place dans les écoles, collèges et lycées, rendez-vous sur la page dédiée :

Covid : les mesures pour les écoles primaires, collèges et lycées


Votre interlocuteur direct pour toutes vos questions de santé, conseils médicaux reste votre médecin traitant, notamment en cas de symptômes évocateurs du Covid-19 (fièvre, toux, douleurs articulaires…). Si la maladie s’aggrave (essoufflement, difficultés respiratoires), il faut contacter le SAMU-Centre 15.


Les cas de contre-indication médicale faisant obstacle à la vaccination contre la Covid-19 et permettant la délivrance du certificat de contre-indication permettant de déroger à l’obligation vaccinale sont les suivants :

1° Contre-indications inscrites dans le RCP (notice des vaccins) :

  • Antécédent d’allergie documentée (avis allergologue) à un des composants du vaccin en particulier polyéthylène-glycols et par risque d’allergie croisée aux polysorbates ;
  • Réaction anaphylaxique au moins de grade 2 (atteinte au moins de 2 organes) à une première injection d’un vaccin contre le COVID posée après expertise allergologique ;
  • Personnes ayant déjà présenté des épisodes de syndrome de fuite capillaire (contre-indication commune au vaccin Vaxzevria et au vaccin Janssen)
  • Personnes qui ont présenté un syndrome thrombotique et thrombocytopénique (STT) suite à la vaccination par Vaxzevria.

2° Recommandation médicale de ne pas initier une vaccination (1ère dose) :

  • Syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique (PIMS) post COVID-19
  • Myocardites ou myo-péricardites associées à une infection par SARS-CoV2

3° Une recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire de ne pas effectuer la seconde dose de vaccin suite à la survenue d'un effet indésirable d'intensité sévère ou grave attribué à la première dose de vaccin signalé au système de pharmacovigilance (par exemple : la survenue de myocardite, de syndrome de Guillain-Barré …).

4°Une recommandation établie par un Centre de Référence Maladies Rares (CRMR) ou un Centre de Compétence Maladies Rares (CCMR) après concertation médicale pluridisciplinaire (avis collégial) de ne pas initier la vaccination contre le Covid-19.

5° Situations de contre-indication temporaire à la vaccination contre la Covid 19 :

  • Traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2. ;
  • Myocardites ou péricardites antérieures à la vaccination et toujours évolutives Le document attestant d’une contre-indication médicale est remis par un médecin à la personne concernée qui le transmet à l’organisme d’assurance maladie.

Dans l’état actuel des connaissances scientifiques, il n’y a pas de contre-indication à la vaccination des patients présentant des symptômes prolongés de le Covid-19(ou «Covid long»).Par ailleurs, dans son avis du 26 novembre 2021, le COSV rappelle que les maladies auto-immunes, dont la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques (SEP), ne sont pas des contre-indications à la vaccination contre le Covid-19.

Aller plus loin

Pour en savoir plus sur le Covid-19 et la vaccination

Le site du gouvernement, pour s'informer sur les mesures sanitaires dans la lutte contre le Covid-19.

Le site du ministère des Solidarités et de la Santé et le site de l'Assurance maladie pour s’informer sur les politiques vaccinales et le Covid-19.

Le site de la Haute autorité de Santé (HAS), pour s’informer sur les recommandations vaccinales.

Le site vaccination-info-service.fr, pour s’informer sur la vaccination.

Le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pour s’informer sur l’autorisation des essais cliniques et la sécurité des vaccins.

Le site l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) pour s’informer sur la recherche médicale.

Le site Covireivac, pour devenir volontaire pour tester les vaccins Covid