Coronavirus (Covid-19) : Questions - Réponses FAQ

Article
Visuel
panneau j'ai une question sur le covid

Dans le contexte actuel de reprise épidémique de la Covid-19 et d’évolution constante de notre vie quotidienne, vous pouvez être amené à vous poser de nombreuses questions (quels symptômes, où et comment se tester, gestes pour réduire les risques, visite de ses proches en EHPAD, traitements à suivre etc.).

Corps de texte

Cette foire aux questions recense les réponses en lien avec la crise sanitaire de la Covid-19 proposées sur différentes sources institutionnelles. Pour les questions plus généralistes sur la Covid-19, nous vous invitons à vous rendre sur la FAQ du Gouvernement

 

Informations générales


Tester - Alerter - Protéger


Vaccination


Médico-social


Offre de soins


Déplacements - voyages


Travail - entreprise


Autres sujets 


L'ARS met à disposition une liste de contacts dédiés au soutien psychologique des étudiants et du grand public en Île-de-France : 

 

Comment savoir s’il faut appeler le 15, son médecin ou aller à l'hôpital ?

En cas de symptômes évocateurs du Covid-19 (fièvre, toux, douleurs articulaires…), vous êtes invité à contacter rapidement votre médecin traitant. Si la maladie s’aggrave (essoufflement, difficultés respiratoires), vous devez contacter le SAMU-Centre 15.

Quels sont les symptômes ?

Le COVID-19 peut se manifester par :

  • la fièvre ou la sensation de fièvre (frissons, chaud-froid) ;
  • la toux ;
  • des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ;
  • une perte brutale de l’odorat (sans obstruction nasale), une disparition totale du goût, ou une diarrhée ;
  • dans les formes plus graves : difficultés respiratoires pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation voire au décès.

Quelle est la conduite à tenir si je pense avoir été infecté ?

présentation des étapes à suivre si on est positif à la covid 19 ou cas contact

J’ai des symptômes, que dois-je faire ?

Si j’ai des symptômes :

  1. Je m’isole
  2. Je consulte mon médecin
  3. Je fais un test

Pendant mon isolement, je me fais tester. Si mon test est :

  • Négatif : j’arrête mon isolement sur avis du médecin
  • Positif : Je m’isole 10 jours à partir du début des symptômes

Après 10 jours d’isolement :

  • Si je suis fébrile, je prolonge mon isolement pendant 48h, après la disparition de la fièvre
  • Si je n’ai pas de fièvre, je peux mettre fin à mon isolement. Durant 1 semaine, Elle doit s’accompagner par le port rigoureux du masque et le respect strict des mesures barrières et de la distanciation physique, en évitant les personnes à risque de forme grave.

La fin de l’isolement des cas symptomatiques n’est pas conditionnée à la réalisation d’un test de sortie d’isolement.

Vous pensez avoir des symptômes ou avoir été exposé au virus ? Vous pouvez répondre à un test en ligne pour aider à mieux comprendre le virus.

J’ai été testé positif mais je n’ai pas de symptôme, que dois-je faire ?

Je suis cas asymptomatique :

  1. Je m’isole pendant 10 jours à compter du premier prélèvement positif
  2. Si je développe des symptômes évocateurs de la Covid-19, ma période d’isolement devra être rallongée de 10 jours à partir de la date d’apparition des symptômes

La fin de l’isolement des cas asymptomatiques n’est pas conditionnée à la réalisation d’un test de sortie d’isolement. Elle doit s’accompagner par le port rigoureux du masque et le respect strict des mesures barrières et de la distanciation physique pendant une semaine, en évitant les personnes à risque de forme grave.

Je suis contact à risque, que dois-je faire ?

J’ai été identifié comme "personne contact à risque" par un médecin généraliste ou par l'Assurance maladie :

  1. Je m’isole 7 jours depuis le dernier contact avec le cas confirmé ou probable
  2. Je me fais immédiatement tester en réalisant un test antigénique
  3. J’informe les personnes avec qui j’ai été en contact à risque depuis ma dernière exposition à risque avec le cas

Si je suis positif :

  • Je m’isole 10 jours à partir du début des symptômes si je suis symptomatique et à partir de ma date de prélèvement si je suis asymptomatique.
  • A l’issue des 10 jours :
  • Si je suis fébrile, je prolonge mon isolement pendant 48h, après la disparition de la fièvre
  • Si je n’ai pas de fièvre, je peux mettre fin à mon isolement. Durant 1 semaine, elle doit s’accompagner par le port rigoureux du masque et le respect strict des mesures barrières et de la distanciation physique, en évitant les personnes à risque de forme grave.

Si je suis négatif :

  • Je continue mon isolement de 7 jours
  • Je me fais tester (antigénique ou PCR) à l’issue de ces 7 jours, si mon résultat est négatif et que je ne présente pas de signes évocateur du Covid-19, je peux sortir de ma quarantaine.

Les prélèvements naso-pharyngés peuvent être réalisés à partir de 6 ans sous réserve d’acceptabilité des parents. Pour les enfants de 6 à 11 ans (et les adultes) qui ne seraient pas testés à J7, la quarantaine doit être prolongée jusqu’à J14. Pour les enfants de moins de 6 ans, la reprise des activités est possible sans test à J8 en l’absence de symptômes évocateurs de la Covid-19.

La fin d’isolement doit s’accompagner par le port rigoureux du masque et le respect strict des mesures barrières et de la distanciation physique pendant une semaine, en évitant les personnes à risque de forme grave.

Si je suis contact à risque au sein de mon foyer :

Mon isolement prend fin en cas de résultat négatif réalisé 7 jours après la guérison du cas confirmé (soit à J17) et en l’absence de symptôme évocateurs de la Covid-19.

Pour les enfants de 6 à 11 ans (et les adultes) qui ne seraient pas testés, la période d’isolement sera prolongée jusqu’à J24.

Suivi en ligne

Les patients infectés par le COVID-19 bénéficient aujourd’hui de traitements symptomatiques, c’est-à-dire visant à soulager les symptômes.

Evitez toute automédication !

Le traitement d’une fièvre ou des douleurs dans le cadre du COVID19 repose sur le paracétamol, sans dépasser la dose de 60mg/kg par jour et de 3g/jour. Les ventes de paracétamol, seul médicament recommandé contre la fièvre et la douleur dans le contexte de l'épidémie de Covid-19, sont limitées par les autorités sanitaires pour éviter la pénurie.
L’ANSM a annoncé le 17 mars la limitation à une seule boîte par patient en bonne santé et deux boîtes pour ceux qui présentent des symptômes de douleur ou de fièvre. Une mesure pour éviter des achats de précaution qui pourraient déboucher sur une pénurie de ces produits. Par ailleurs, l’ANSM annonce l’arrêt des ventes sur internet du paracétamol ou ibuprofène.
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens doivent être proscrits ! (Nurofen, ibuprofen, advil, antadys…).

Pour toute question sur votre traitement en cas de symptôme

Evitez la prise de corticoïdes sans indication médicale stricte.

Au moindre doute, appelez votre médecin traitant ou pharmacien pour un avis adapté à votre situation.
Cette recommandation fait suite aux signalements de plusieurs évènements indésirables liés à l’utilisation des anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS) chez des patients atteints de Covid-19 et fait écho à une recommandation antérieure datée d’avril 2019 par l’ANSM qui suggérait le rôle aggravant de ces AINS en cas d’infection.
Sont concernés tous les médicaments AINS avec une indication antalgique et/ou antipyrétique: notamment l’acide tiaprofénique, l’acide méfénamique, acide niflumique, l’alminoprofène, le diclofénac, le fénoprofène, le flurbiprofène, l’ibuprofène, le kétoprofène, le morniflumate et le naproxène.

 

Je n'ai pas trouvé une réponse qui concerne ma question ?

Vous souhaitez nous adresser une question directement ? Vous avez la possibilité de nous contacter via un formulaire dédié depuis la plateforme Démarches simplifiées.

Aller plus loin