Coronavirus (Codiv-19) : Fermeture d’une classe de l’école Blomet, Paris 15e

Communiqué de presse
Santé publique
Visuel
Depuis le 10 janvier, l'ensemble du système de santé a été mobilisé pour surveiller et intervenir précocement autour des cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus.
Corps de texte

Chaque cas est ainsi signalé à l'ARS par les établissements de santé. Les investigations épidémiologiques immédiatement menées par les médecins de l'ARS permettent alors d'identifier toutes les personnes qui ont pu entrer en contact avec le malade pendant la période de contagion.

Un cas chez un enfant de 8 ans scolarisé à l'école publique Blomet dans le 15e arrondissement de Paris a été mis en évidence dans le cadre de ce dispositif de vigilance. L'état de l'enfant n'inspire aucune inquiétude.

La veille de déclarer ses symptômes, cet enfant a passé la journée à l'école. Pour cette raison, les contacts qu’il a pu avoir à l'école pendant cette journée précédent l'apparition des symptômes ont été inclus dans l'investigation. Comme le recommande l'organisme Santé publique France, l'ensemble des contacts les plus proches de cet enfant ont été identifiés et ont fait l'objet d'une recommandation d’isolement de 14 jours, afin de s'assurer qu'ils ne tombent pas malades. Ces 14 jours correspondent à la durée d'incubation potentielle de la maladie.

Pour ce qui concerne l’école, compte-tenu des activités de l'enfant, l'ensemble des élèves de sa classe ont fait l'objet d'une recommandation d'éviction jusqu'au 17 mars. Pour les autres élèves de l'établissement, aucune mesure d'isolement n'est recommandée par les autorités sanitaires.

Ces recommandations suivent les protocoles fixés par la cellule de veille sanitaire sur le Covid-19 de l’ARS, qui sont appliqués de la même manière pour des situations similaires sur l’ensemble de la région. Dans d’autres situations, s’apparentant à des cas de « clusters » (plusieurs cas de Covid-19 regroupés), des fermetures d’établissements ont pu être préconisées. Nous ne sommes pas, ici, dans une telle configuration.

Les parents d’élèves ont été informés par la direction de l’établissement en présence d’agents de l’ARS et du rectorat, qui ont pu échanger avec eux et leur donner les conseils à suivre.

L’hôpital Necker Enfants malades de l’AP-HP a immédiatement mis en place un dispositif de dépistage spécifique, en lien avec ses différents services, pour prendre en charge les enfants qui auraient été en contact rapproché avec cet enfant et qui présenteraient des symptômes (fièvre, toux).

Un numéro spécifique est mis à la disposition des parents concernés pour tout besoin d’échanges et de conseils complémentaires.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Contact presse ARS Île-de-France :

Esther Thiry
[email protected]

Alizée Feauveaux
[email protected]